Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 23:40

sekouba.jpg
Le général Sékouba Konaté, s'est envolé ce lundi pour le Maroc, pour nous dit-on "une visite de courtoisie et de consultation" du capitaine Dadis, une visite plusieurs fois programmée, puis reportée.

Mais pourquoi cette visite, et pourquoi maintenant ? Surtout en laissant le pays dans les mains des extrémistes, "monsieur Dadis ou la mort, "Pivi, assassin notoire des dernières années du régime Conté", et cité dans le rapport de la commission d'enquête internationale d'avoir participé au plan qui a conduit au carnage du 28 septembre, Alexandre Cécé Loua, ministre des Affaires étrangères, Frederick Kolié, ministre de l’Administration du territoire, chargé des affaires politiques, Papa Koly Kourouma, ministre de l’Environnement et du développement durable et colonel Siba Louhalamou, ministre de la Justice...; même si des rumeurs laissent entendre que des ménaces d'arrestation auraient été proferées par Sékouba Konaté contre les accusations fantaisistes contre la France, particulièrement contre le "portemanteau du capitaine Dadis, Idrissa ChérifI s'il n'arrêtait pas de déplacer la responsabilité de l'acte de Toumba Diakité, en hurlant partout au complot : "Bernard Kouchner a cherché à déstabiliser notre régime et, il est en contact avec ceux qui ont tenté d'assassiner le capitaine Dadis".

"Si les instructions du général ne sont pas respectées, Idrissa Chérif sera mis aux arrêts, aurait indiqué un proche de Sékouba.

Mais, alors pourquoi une forte somme a été remise par Idrissa Chérif à un réseau d'ivoiriens pour véhiculer des messages hostiles à la France qu’il accuse d’être impliquée dans la tentative d’assassinat du capitaine Dadis le 3 décembre dernier à Conakry ?

Pourquoi on continue de financer le réseau de Jacques Kourouma à Paris pour soutenir le capitaine, pour le moins muet, s'il est encore vivant.

Pourquoi la RTG continue les messages de haines à l'égard de nos amis, qui ne font que dire ce que pensent les guinéens ?

Si Sékouba est sincère, et qu'il est animé par le désir de faire avancer le processus, il est impératif de faire cesser ce théâtre de mauvais goût des extrémistes.
 

Partager cet article
Repost0

commentaires