Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 00:35

LANSANA KOUYATE

Le mardi 19 juin 2012 , le comité d’audit de la Présidence de la République a annoncé avoir transmis au Ministre de la Justice aux fins de droit le fameux dossier de projet de relance de la filière coton de Guinée portant sur un '' détournement ''au préjudice de l’Etat guinéen de la faramineuse somme de treize milliards quatre cent vingt trois millions, cent quatre vingt dix huit mille, trois cent soixante douze francs ''glissants '' guinéens

On peux aisément lire, entre autres, dans la missive du Comité d'audit ceci : << Un contrat de fourniture d’intrants et d’équipements agricoles et industriels a été signé le 17 mai 2007 entre le Ministère de l’Agriculture et la Société Intrakam sans l’aval officiel du Ministre de l’Economie et des Finances qui peut engager financièrement l’Etat guinéen.Mais, curieusement, poursuit la lettre de transmission à la justice , ce contrat a été exécuté avec la caution du Ministre de l’économie et des Finances qui, cinq mois après la signature, a approuvé le contrat de cautionnement de trois milliards GNF auprès de la First International Bank le 13 juillet 2007 >> .

Les oiseaux de mauvaises augures entendent ainsi filé du mauvais coton pour salir Monsieur Lansana Kouyaté , ancien Premier Ministre et quatrième homme de la dernière présidentielle guinéenne en sa qualité de Président du Parti de l'Espoir pour le Développement National ( P.E.D.N ) Pour éléver le niveau du débat, voici exactement comment la relance de la filère coton a été amorcée en République de Guinée sous le magistère de KOUYATÉ puisqu'il s'agit bien de lui.

C'est en pleine période de lutte contre l'inflation, qui était de l'ordre de 14% en Guinée quand Kouyaté arrivait aux affaires, qu'un jour une délégation forte de près de 20 paysans est arrivée de kankan à Conakry. A la demande du vice président de la chambre d'agriculture d'alors Mr Noba( Feu Lansana Conté , paix à son âme, en étant le Président) et du Ministre de l'agriculture Mr Mamoudou Camara, cette délégation qui sera reçue par Mr Lansana KOUYATÉ lui indiquera que la destruction de la filière coton a laissé dans la détresse des centaines de familles sans aucune source de revenu. Bref, avec l'appui de la chambre et du Ministre , le Premier Ministre Kouyaté demandera à celui-ci de soumettre le sujet à l'appréciation du prochain Conseil des Ministres pour qu'en toute transparence une décision soit prise.

Notons de passage que sur instruction du Premier Ministre Lansana KOUYATÉ, tous les débats du conseil des Ministres ont fait l'objet d'enregitrements audio qui peuvent être consultés à tout moment, telle était la décision prise dès le 2ème Conseil du gouvernement de consensus . Le sujet fut alors  abondamment débattu et le conseil conclua de faire l'effort nécessaire pour relancer la filière imméditement.Alors la question du financement s'est posée.

logo ceniDe toute évidence, le Premier Ministre ne voulant pas faire recours à la Banque Centrale étant donné que le Gouvernement de Consensus a trouvé un lourd endettement du trésor vis-à-vis de la BCRG .C'est alors que le Ministre des travaux publics et de  l'habitat a dit que dans le fonds routier, la somme demandée pour la relance , soit 3 Milliards de francs guinéens, pouvait être trouvée à condition qu'elle lui soit remboursée dès la fin de la campagne. Après l'accord du Ministre de l'agriculture sur ce shéma, Monsieur Lansana KOUYATÉ a demandé qu'une commission inter ministérielle dirigée par le Ministre de l'économie et des finances et comprenant ceux de l'agriculture et de l'habitat se mettent immédiatement au travail avec l'engagement signé et de la chambre et du Ministre de l'agriculture de rembourser les 3 Milliards dès la vente du coton.Ainsi décidé, tout s'est passé sous la présidence du Ministre de l'économie et des Finances , Dr Ousmane DORÉ, et les 3 milliards ont été déboursés par lew ministère des traveaux publics  et de l'habitat.C'est plusieurs mois plus tard  que la même délégation revint de haute Guinée, cette fois-ci inquiète que les efforts du gouvernement de consensus ne tombent à l'eau à cause des maladies qui menaçaient dangereusement une production qui promettait beaucoup.

Il fallait payer des produits phyto-sanitaires pour sauver la saison.Cette fois-ci, le Premier Ministre Lansana KOUYATÉ a été catégorique en leur disant que l'Etat ne pourra payer à nouveau 3 Milliards et qu'il fallait trouver auprès de la First Bank(seule banque commerciale et agricole, installée grâce à Lansana Kouyaté à l'époque Secrétaire exécutif de la CEDEAO ) le montant à emprunter de 3 Milliards. C'est son Excellence Monsieur Lansana KOUYATÉ qui prendra son téléphone pour appeler le Directeur de la First Bank qui lui a dit à son tour que c'est une filière que sa banque connait déjà et qu'il s'en refererait à son conseil d'administration.Cette banque accordera effectivement un prêt aux paysans. La filère cette année- là a été sauvée in extrémis .Comment les marchés ont été passés? Les anciens Ministres de l'agriculture et des finances du gouvernement de consensus peuvent répondre à cette question.Pour, l'ancien Premier Ministre, Mr Lansana KOUYATÉ, les 3 milliards de First Bank ne constituent pas un cautionnement.Cela est impossible parceque le premier prêt de 3 milliards était en place depuis des mois.Le comité d'audit et ses commanditaires sont dans l'impasse, il faut trouver des boucs émissaires.

Où sont passés les 25 millions de dollars américains du riche homme d'affaires Walter Hennig dont les institutions de bretton woods demande l'utilisation .Pourquoi on entend plus parler l'unité de caisse , c'est simplement parce que les prélèvements du président de la rep en amont du trésor surtout à partir du Port Autonome de Conakry sont nombreux et un jour tous ces documents seront publiés . Aujourd'hi les marçhés sont passés n'ont pas en conseil des ministres mais directement par le président lui-même. Mais un jour toutes les preuves matérielles seront exposées .Les voleurs et pillards de la République de Guinée courent les rues de conakry et sont installés à la place la plus sécurisée pour eux: La présidence de la republique. Lansana KOUYATÉ , en véritable homme d'Etat a d'autres chats à fouetter.

Wa salam

Aboubacar SAKHO
Porte-parole de Lansana KOUYATÉ

Partager cet article
Repost0

commentaires