Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

/ / /

    Partez, partez mon capitaine! partez, en partant du pouvoir, croyez-moi, vous allez certes quitter le palais présidentiel, et son faste, ses couloirs agités... Mais vous et les autres membres du CNDD DEVIENDREZ AUTOMATIQUEMENT LES VRAIS PERES FONDATEURS DE CE PAYS.

   Cependant, le chemin est difficile, et comme vous le disait monsieur Said DJINNIT Représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour l’Afrique de l’Ouest, je le cite : "aujourd'hui ENCORE la Guinée est à la croisée des chemins, et elle fait face à son destin... " Et vous voilà devant cette croisée des chemins, le destin du pays et du peuple dans les mains, avec cette lourde tache, de réaliser ce que la Guinée n'a jamais connu, une société libre, juste, égalitaire... Et qui respecte la dignité humaine.

   Pour cela les guinéens doivent choisir, choisir ceux qui les représentent, font des lois, ou les mettent en application en leurs noms.

   Mon capitaine! ne vous laissez pas tromper  par ces conseillers qui voient toujours, en celui qui occupe la tête du pays un messie, ni vous laisser prendre par des comités de soutiens à votre eventuelle candidature, ce ne sont que des officines d’opportunistes, dont le seul objectif est de voir le statu quo s’éterniser.

  Mon capitaine! une transition réussie a plus de merite que deux mandats, et rassurez-vous que, même si une promesse semblable avait été faite par votre prédécesseur, lui aussi militaire, nous vous faisons confiance, et croyons encore que la PROMESSE de décembre 2008 sera tenue.

   Vous avez initié des actes très concrets, très forts, qui prouvent votre courage; et pour la première fois en Guinée, la lutte anti-drogue est dirigée vers les véritables trafiquants, des réseaux  tous proches du premier cercle du pouvoir; et jamais des bureaucrates  ne se sont senti aussi en insécurité.


    Temps mieux d'ailleurs, dorénavant, aucun vol ne sera toléré, et cela vaut aussi pour les scrutins électoraux.

   Sachez également que nous ne voulons plus voir l'armée qui après un soutient passif, sinon parfois, participant activement aux répressions contre des civiles désarmés et pacifiques, sortir des camps au nom du rétablissement de l'autorité de l'Etat, d'éviter la guerre civile, lutter contre la corruption.

   Alors partez mon capitaine! votre mission, reste une transition réussie, c'est déjà beaucoup, immense, faites le mon capitaine, faites le pour vous, et pour la guinée.

   Mon capitaine! vous n’êtes pas élu, le peuple guinéen ne vous pas choisi non plus, vous êtes là parce que votre prédécesseur, vos prédécesseurs ont faillit à leur devoir, néanmoins, vu le contexte de ces moments délicats  traversés par  le peuple, votre adoption s'est imposée, la communauté ouest africaine, l'union africaine et le reste de la communauté internationale pareillement vous ont apporté leur soutien,  à travers le groupe de contact (GICG), ce pour enfin jeter les bases d'une démocratie vivante, dans la paix et la tolérance entre toutes les composantes ethniques et religieuses de ce pays.


   Mon capitaine! des regimes d' exceptions et illegitimes, il est evident que le peuple ne les acceptera plus, ils ne peuvent plus s'ériger en mode de fonctionnement de nos sociétés, mais doivent rester tout simplement une parenthèse malheureuse dans l'histoire de ce pays, donc tout est dans vos mains, alors vu que le chemin ne sera pas facile,  en vous souhaitant bonne chance, au travail mon capitaine.

Partager cette page
Repost0