Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 10:13
Dimanche, 13 Décembre 2009 10:25

 

Le président du FUDEC






Le président du FUDEC

Mes chers camarades,

 

Depuis les évènements tragiques survenus le 28 septembre 2009, je fus obligé comme certains autres leaders politiques, de m’éloigner provisoirement du pays.

J’ai été particulièrement meurtri par le massacre d'innocentes personnes et par les atteintes graves à la dignité humaine enregistrées ce jour-là au stade du 28 septembre. Je ressens encore le traumatisme que ces traitements inhumains ont causé mais ils ne resteront pas impunis.
  

Tout au long de ces deux derniers mois, je me suis résolument engagé aux côtés d’autres leaders politiques, syndicaux et de la société civile, à mener le noble combat pour mobiliser la communauté internationale en vue de l’intéresser davantage à prendre la juste mesure du drame que vit notre peuple, notamment par l’envoi d' une mission internationale d’enquête pour établir les faits, situer les responsabilités pour ces crimes odieux et traduire leurs auteurs et commanditaires devant la justice.

 

Face à l’insécurité croissante dans notre pays, je me suis également investi en faveur de l’envoi d’une mission internationale de protection et d’observation pour mettre fin à l’ardeur criminelle de certains éléments des forces de défense et de sécurité contre les paisibles populations civiles.

 

Depuis le 3 décembre 2009, une nouvelle opportunité s’offre à notre pays pour retrouver le chemin de la paix de la sécurité, de la justice et, surtout d’un ordre constitutionnel normal.

 

Je voudrais encore une fois m’incliner pieusement devant les dépouilles de toutes les victimes du drame infligé à notre peuple et inviter toutes les militantes et tous les militants et sympathisants de notre parti, le FUDEC, aussi bien à  l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, à rester mobilisés pour relever le défi du nécessaire Changement en Guinée.
 

Par la grâce de Dieu, je serai très bientôt avec vous afin que nous poursuivions ensemble la noble et exaltante mission pour le Changement et la Refondation de la Guinée.

 

Plus que jamais, l’avènement de la démocratie porteuse de paix et de développement  est à portée de main en Guinée. 

La liberté et le progrès des peuples sont des acquis qui s’arrachent, très souvent malheureusement au prix du sang des martyrs et ce sacrifice suprême, notre peuple l’a payé amplement et douloureusement au cours des évènements de février- mars, de juin 2006, de janvier-février 2007 et de septembre 2009.

 

Le sacrifice de ceux qui sont tombés ainsi que la douleur de celles et ceux qui ont été meurtris dans leur chair et dans leur dignité ne seront pas vains.

 

J’appelle toutes les militantes et tous les militants et sympathisants du FUDEC à resserrer les rangs, à se remobiliser pour aller à l’assaut final en vue de  l’avènement d’un véritable Etat de droit en Guinée respectueux des libertés fondamentales.

 

Notre foi en l’avenir radieux de notre pays est inébranlable.

La Guinée sera très bientôt un pays démocratique, prospère et où il fera bon vivre pour tous. L’espoir est permis.

 

Paris, le 12 décembre 2009

François Lonsény Fall

Président du FUDEC

Partager cet article
Repost0

commentaires