Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 22:45


Le centre administratif de Conakry était quadrillé jeudi 3 décembre au soir par les militaires et survolé à basse altitude par plusieurs hélicoptères, dans une atmosphère très tendue.

 "La ville est plongée dans le noir, quadrillée par les militaires, tout est fermé, les stations- service, les boutiques, tout"
, a témoigné une habitante, quittant précipitamment la presqu'île du KaloumPlusieur journalistes guinéens avaient auparavant affirmé avoir entendu des "coups de feu" vers 18 heures, du côté de la base militaire de Koundara, ancien siège de la garde présidentielle.

"Il y a des coups de feu à (la base militaire de) Koundara, je me suis enfui de la télévision (RTG2, dont le siège est proche de la base, ndlr) et je suis allé me cacher", avait déclaré un journaliste par téléphone. Selon l'agence AP, le président autoproclamé Moussa Dadis Camara aurait été touché par des tirs d'armes à feu.

Son porte-parole assure toutefois qu'il va bien, mais se refuse à dire s'il a été blessé ou non. Toujours selon l'agence, le président se serait rendu sur la base militaire d'où provenaient les tirs. La Guinée est dirigée depuis plus d'un an par un groupe de militaires qui avaient pris le pouvoir après le décès du président Lansana Conté. Le capitaine Moussa Dadis Camara commande le pays à partir du camp militaire Alpha Yaya Diallo, situé à la périphérie de Conakry

Partager cet article
Repost0

commentaires