Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 16:30

 
Des "propositions sur la mise en place d'un autre organe" a demande le médiateur Blaise Compaoré,  aux Forces vives, pour gérer la transition, "sur le processus électoral, les conditions d'éligibilité, etc...",  en nous "demandant de prendre deux jours ou plus pour lui faire des propositions concrètes", a déclaré Mamadou Mouctar Diallo (Nouvelles forces démocratiques de Guinée).
 

Les discussions se poursuivaient cet après-midi.

Le représentant du secrétaire général de l'Onu en Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit, et Ibrahima Fall délégué de l'Union africaine (UA), étaient également présents à cette rencontre.


"Nous allons au plus tard demain (mercredi) soumettre au médiateur toutes nos propositions en ce qui concerne les solutions de sortie de crise",
a déclaré le chargé de communication des Forces vives, Aboubacar Sylla, mais insiste sur l'insécurité, en indiquant : "mais nous avons l'intention de lui soumettre auparavant une question qui nous semble prioritaire et très importante. C'est la question d'ordre humanitaire et sécuritaire".
 

  "Il n'a fait que du réchauffage. Tout ce qu'il a dit hier (lundi soir à Conakry), il l'avait déjà dit. C'est du divertissement. Nous rejetons catégoriquement cet appel", a déclaré ensuite le leader des Nouvelles Forces démocratiques de Guinée (NFD), Mamadou Mouctar Diallo, mais: "Il (le président Compaoré) a heureusement compris la situation de la Guinée. Il a exprimé le caractère d'urgence qui doit présider au processus de résolution du problème guinéen", a-t-il ajouté.

Partager cet article
Repost0

commentaires