Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 08:31

 forces-vives.jpg
Conakry le 20 février 2010 Le Forum des Forces Vives de Guinée.

Au Président de la CENI

Le Forum des Forces Vives de Guinée a répondu positivement à votre invitation du 13 février 2010 en préparant collectivement la formulation de sa réponse.

C’est la raison pour laquelle nous avons  eu l’honneur de vous présenter l’essentiel des points de convergence qui ont été dégagés à la concertation organisée le jeudi 18 février 2010.

Les Forces Vives  saluent l’initiative de cette rencontre et l’effort qui a présidé à la confection de la documentation. Toutefois, la complexité des sujets évoqués nécessite une information  plus fine comprenant entre autre les états financiers du programme, le niveau des recettes collectées, l’état des dépenses, le plan de trésorerie et une simulation chiffrée des propositions possibles relatives au recensement des guinéens de l’extérieur. En effet sans une visibilité plus grande des données techniques et financières des différentes opérations listées dans le chronogramme, il est difficile de pouvoir se prononcer en toute connaissance de cause. Aussi pour pallier à ces lacunes le Forum des Forces Vives de Guinée propose d’avoir deux à trois de ses membres pour siéger dans le Comité Technique de Suivi des Activités de la CENI. Nous comptons sur votre diligente réaction pour la mise en œuvre de ce dispositif de concertation et d’échange

En plus le Forum des Forces Vives indique qu’un recensement complémentaire des guinéens de l’extérieur est indispensable. La nécessité de réussir une transition apaisée, inclusive et crédible milite pour le recensement de nos compatriotes résidant à l’étranger. Les arguments que vous avez avancés pour justifier la faiblesse du nombre des personnes enrôlées  à peine 57000, nous paraissent incomplets. En effet 2 à 3 kits seulement pour les grandes concentrations de guinéens à l’étranger traduit une méconnaissance grave de la volonté des guinéens, quel que soit leur lieu de résidence, de participer activement aux prochaines consultations nationales. Comme vous le savez, un kit fonctionnant en plein régime enregistre au maximum 3000 personnes en trois semaines de recensement. Donc ceci explique cela.


En tenant compte de l’impérieuse nécessité de respecter scrupuleusement le chronogramme
(ne pas excéder les 6 mois impartis pour la transition) le Forum des Forces Vives propose trois variantes possibles :

  • La variante minimale : recensement complémentaire  des résidents guinéens dans les pays limitrophes (Sierra Léone, Libéria, Côte-D’ivoire, Mali, Sénégal et Guinée-Bissau) et la Gambie.
  • La variante moyenne : en plus des pays figurant sur la variante minimale il faudra ajouter des pays de fortes concentrations de guinéens.
  • La variante maximale : il s’agira de reprendre  les 18 pays figurant dans la liste initiale convenue d’un commun accord.

Afin d’examiner la pertinence des différentes propositions nous sommes disponibles pour vous rencontrer dans le cadre d’une séance de travail technique pour fixer définitivement les nouvelles dispositions pour la relance du processus électoral en Guinée.


Nous vous réitérons que nos propositions s’inscrivent dans le cadre de la durée de la transition actuelle. La multiplication du nombre de kits, le recrutement des opérateurs de saisie sur les lieux d’enrôlement et une ferme  volonté politique permettront sans aucun doute de recenser un nombre significatif de nos compatriotes de l’extérieur.


La raison commande d’aller dans ce sens.


En vous renouvelant notre disponibilité de concourir ensemble pour la stabilisation et la réconciliation dans notre pays, nous vous prions d’agréer l’expression de notre considération. 

Le Porte – Parole des Forces Vives                    Le Président de la Commission Politique

M. F.L.FALL                                                                            M. BAH OURY

Partager cet article
Repost0

commentaires