Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 15:03
djinnit.JPG
Vidéo :


Afrique de l'Ouest : le défi de la stabilité demeure selon l'ONU

Malgré des progrès significatifs pour consolider la paix et la stabilité, l'Afrique de l'Ouest reste toujours vulnérable en l'absence de garanties pour une paix durable, a déclaré mardi Said Djinnit, le Représentant du Secrétaire général de l'ONU en Afrique de l'Ouest aux membres du Conseil de sécurité.


« En dépit de la complexité de cette région ainsi que des problèmes transfrontaliers qui lui sont propres, le bureau de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest (BNUAO) ne ménage aucun effort pour poursuivre la mise en œuvre de son mandat pour offrir des opportunités de stabilité pour cette partie du continent africain », a déclaré Said Djinnit.


Selon le patron du Bureau de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest, les six derniers mois présentent un tableau mitigé des progrès accomplis dans les domaines de la prévention des conflits et de la consolidation de la paix. En effet, les avancées notamment au niveau de la démocratie et de l'état de droit sont menacées, déplore Said Djinnit.


Il s'appuie sur l'exemple du Niger, un pays dans l'impasse politique depuis la révision de la constitution par son président au mépris des règles démocratiques. Il s'est également inquiété de la crise politique en Guinée qui selon lui appelle à un règlement urgent. D'un point de vue géographique, a-t-il laissé entendre aux quinze, ce pays partage les frontières de missions de maintien de la paix. Il ya donc fort à craindre qu'un débordement de la situation ne vienne faire obstacle aux progrès dans les processus de sortie de crise et de consolidation de la paix en cours.


Pour réussir le défi de la stabilité, il recommande donc une action urgente pour reformer le secteur de la sécurité. Au plan économique, il a rappelé la vulnérabilité des populations aux chocs économique et financier ; c'est pourquoi le BNUAO et ses partenaires dont la Communauté économique des états de l'Afrique de l'Ouest jugent indispensable d'accroître leur collaboration.A en croire Said Djinnit, l'initiative permettra de dégager des priorités afin de faire face aux défis communs de la paix et la sécurité dans la région ouest-africaine.


Radio des nations-unies
Partager cet article
Repost0

commentaires