Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 11:37

Sans-titre-copie-1.jpg
A la rencontre d'hier entre le groupe de contact international, le général Sékouba Konaté précise encore davantage qu'il est réellement disposé à rendre le pouvoir, en tout cas dans les mots, même si, une vigilance s'impose sur les radicaux du régime, ceux qui ne veulent pas rendre le pouvoir par intérêts égoïstes, et individus mis en cause dans le cadre des violations graves de droits de l'homme l'année dernière en Guinée.

Et malgré que le nouveau premier ministre, pourtant désigné par les forces vives et issu d'elles, Jean Marie Doré, expliquait à qui veut l'entendre, qu'il n'y a pas d'accord d'Ouagadougou, mais le général Sékouba a bien insisté plutôt sur les aides à apporter à la Guinée pour l'exécution des accords, et le retour à l'ordre constitutionnel normal.

Selon Ibn Chambas, "...quand on a appris les nouvelles de votre retour, ici à Conakry, nous avons fait des consultations, et on a décidé, à l'africaine de venir voir comment vous êtes rentré, et de renouveler encore, notre engagement d'accompagner la Guinée...; l'accord de Ouagadougou est un élément significatif, parc ce que, avec cette déclaration, nous avons une nouvelle ère, un nouvel espoir, une nouvelle opportunité..., pour assurer une transition apaisée, une transition que va aboutir aux élections crédibles et transparentes" .

Et d'après Ibrahima Fall, "...nous avons la conscience de la lourdeur des responsabilités qui pèsent sur vos épaules, mais nous sommes confiant dans votre détermination, a mener à bon terme la mission historique qui vous est confiée", avant d'ajouter "six mois c'est beaucoup, mais c'est peu au regard des importants défis qui doivent être relevés, et le groupe international de contact souhaite vivement, que le gouvernement qu'il vous plaira de nommer aux affaires, puisse immédiatement entreprendre les différentes étapes devant mené au terme de cette transition" puis, poursuit-il  "nous voyons dans votre acceptation à diriger cette transition, un acte patriotique qui va au-delà de votre personne, et projette  le peuple guinéen de nouveau dans l'histoire de la sous région et du monde, tout comme il y a un peu plus de cinquante ans, le peuple guinéen avait montré la voie au reste de l'afrique, c'est vous dire donc, c'est avec une volonté sans réserve que nous serons à vos côtés, individuellement et collectivement".

Le groupe a pris ses responsabilités, de venir à Conakry apporté son soutien au général Sékouba Konaté, mais la vigilance s'impose sur les jusqu'au-boutistes,  Siba Loualamou, Tiegboro Camara, Pivi..., ils n'étaient même pas capables de croiser le regard des intervenants, ainsi que Moussa Kéita, et c'est capital pour la suite.

Régardez :


Partager cet article
Repost0

commentaires