Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 14:18
FORUM DES FORCES VIVES DE GUINEE SECTION COTE D’IVOIRE

Excellence Madame l’Ambassadrice,
Mesdames et Messieurs,

Au nom du Forum des Forces vives de Guinée en Côte d’Ivoire, je voudrais vous dire merci et vous témoigner notre infinie gratitude pour la promptitude avec laquelle vous nous avez accordé cette audience.

Excellence Madame l’Ambassadrice, permettez moi avant tout propos de vous souhaiter nos voeux les meilleurs, de santé, de paix et de prospérité pour vous votre famille respective, vos collaborateurs et au peuple Américain tout entier.

Excellence Madame l’Ambassadrice, l’objet de notre visite ce jour concerne la situation socio -politique difficile que vit en ce moment notre pays la Guinée.

En effet, Madame l’Ambassadrice, les Guinéens de Côte d’Ivoire estimés à plus de deux millions de résidents voudraient par ma voix vous exprimer son désir ardent de voir l’instauration d’un état de droit, l’éclosion de la démocratie et la pratique de la bonne gouvernance facteurs de développement et d’épanouissement de chaque citoyen en République de Guinée.

Pour mémoire, au lendemain de sa prise du pouvoir, le CNDD avait pris un engagement solennel qui a suscité d’énormes espoirs pour le peuple de Guinée. Les mesures allant dans le sens de la lutte contre la corruption, le trafic de drogue et du retour à l’ordre constitutionnel normal étaient des éléments qui crédibilisaient les idées du CNDD et affichaient de véritables signes d’espoir pour un lendemain meilleur.

Les négociations engagées entre le CNDD et les forces vives sous le regard du groupe de contact international sur la Guinée avaient accouché une transition devant conduire à des élections libres et transparentes au terme d’une période d’un an avec la non candidature du président du CNDD, ni d’aucun membre de ce conseil national de démocratie et de développement et ni aucun membre du gouvernement. Ce qui dès lors était considéré comme un serment et qui par suite a emporté l’adhésion du peuple de Guinée et de la communauté internationale. Malheureusement le Président du CNDD a très vite affiché sa volonté de confisquer le pouvoir en renonçant à tous les engagements qu’il avait volontairement pris. La violation de ce pacte sacré est à l’origine de la rupture du dialogue entre les forces vives et le CNDD. Cette rupture a engendré des conséquences désastreuses pour le peuple de Guinée et pour l’image de notre Nation.
 
En effet, la manifestation pacifique organisée par les Forces vives le 28 Septembre 2009 a été sauvagement réprimée par l’armée. Les tueries et les viols commis à ciel ouvert sur les femmes respectables ont révoltés le peuple de Guinée et indigné la communauté internationale. Mettre fin aux viols des femmes constitue d’ailleurs le cheval de batail du Secrétaire d’Etat Américain Mme Hillary Clinton pour qui nous éprouvons beaucoup de respect et de considération. Cette infamie sera gravée à jamais dans l’histoire de la Guinée dans sa lutte pour l’avènement de la démocratie. Face à cette situation alarmante le secrétaire Général des Nations Unies y a dépêché une commission d’enquête. Cette commission vient de déposer un rapport qui discrédite la Guinée et met en cause le CNDD qualifiant ces crimes commis le 28 Septembre de crimes contre l’humanité. A l’analyse de tout ce qui précède nous nous accordons avec le Sous Secrétaire d’état américain aux affaires Africaines Monsieur William FITZERALD qui a souligné et je cite : "Il est temps que la démocratie prévale en Guinée" fin de citation.

C’est pourquoi dans ce nouveau contexte, le Forum des Forces Vives de Guinée en Côte d’Ivoire reste solidaire à la déclaration N° 17 du forum des Forces Vives de Guinée en date du 8 Janvier 2010 ; Déclaration dans laquelle ce forum réaffirme sa préoccupation majeure et celle de la communauté internationale à savoir la mise en place d’une transition apaisée et consensuelle devant aboutir au retour à l’ordre constitutionnel normal dans un délai relativement court, et la réaffirmation de la non candidature aux prochaines élections nationales des membres du CNDD et du gouvernement actuel ainsi que les membres des nouvelles autorités de transition qui sont mises en place.

Nous Forces Vives de Guinée en Côte d’Ivoire, souhaitons que les Etats-Unis d’Amérique s’impliquent davantage dans la sécurisation des personnes et des biens par :

· La mise en place d’une force internationale de protection.

· L’institution d’un observatoire permanent

· La poursuite du processus d’enquête en Cours sur les tueries, viols, exactions et en général toutes les violations des droits humains afin que les coupables soient traduits devant la Cour pénale Internationale.

· L’implication de la communauté internationale dans le processus électoral ainsi que sa validation Excellence Madame l’Ambassadrice, nous ne saurons terminer nos propos sans remercier Les Etats-Unis d’Amérique pour leur soutien constant et leur engagement fort pour la résolution de la crise socio - politique en Guinée pour qu’enfin se réalise le rêve que les Guinéens attendent depuis plus de 50 ans ; rêve qui n’est autre que d’avoir la liberté d’élire ses représentants, de s’exprimer par la voie des urnes sans contrainte ni tricherie.

Je vous remercie.

FORUM DES FORCES VIVES DE GUINEE SECTION COTE D’IVOIRE
Adjamé boulevard Nangui Abrogoua rue des Abourés 

Partager cet article
Repost0

commentaires