Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 16:21


Préambule


Peuple de Guinée,

Il te souviendra qu’à la mort du Président Général Lansana CONTE, le 23 Décembre 2008, l’Armée guinéenne consciente de ses devoirs et ferme dans ses résolutions, à sa tête le CNDD piloté par le jeune Capitaine Moussa DADIS CAMARA, a pris le pouvoir pour répondre à l’appel de l’histoire.

Chacun des fils et filles de la Guinée entrevoyait l’avenir avec un optimisme à la hauteur des engagements et des changements annoncés.

C’est pourquoi, conscients du rôle moteur que doivent jouer les Partis politiques, les Organisations de la Société civile, Organisations syndicales et patronale, guidés par les principes fondamentaux de la démocratie, de la paix et du dialogue constructif en vue d’un retour certain à l’ordre constitutionnel,

Les Acteurs politiques et responsables des structures de la société civile ont unanimement décidé de la mise en place d’un cadre organisé et opérationnel, en ce qui concerne leur participation à travers la concertation nationale, à la gestion d’une transition apaisée dans la cohésion ;

C’est cette volonté commune qui a donnée naissance au Forum des Forces Vives.

Malheureusement, le sentiment de confiance et d’espoir ayant suivi a tourné, en l’espace de quelques mois, au désespoir et à la désillusion.

Progressivement, l’inquiétude s’installa et la volonté de patrimonialisation de la structure par une bande de copains se découvrit. Celle-ci s’est nourrit à la source des nombreux actes de discrimination et d’exclusion dont sont victimes, les Leaders qui prônent et favorisent le dialogue ;

Peuple de Guinée,

Dans la vie des Nations et des peuples, il y a des instants qui semblent déterminer une part décisive de leur destin ou qui, en tout cas, s’inscrivent au registre de l’Histoire en lettres d’or.

C’est pourquoi, nous Partis politiques, Associations, Organisations syndicales et patronale, réunis au sein de l’Alliance Union Démocratique de Guinée, voulons corriger, non par des reformes timides et partielles, mais fondamentalement par la mise en place d’un cadre de concertation structuré et efficace qui va promouvoir et privilégier le dialogue national constructif en vue d’une transition apaisée, pour enfin le retour imminent à l’ordre constitutionnel.

Peuple de Guinée,

Les Aspirations nationales se manifestent avec énergie et chaleur jusque dans les endroits les plus éloignés de la patrie.

Cependant, nous lançons un appel aux populations guinéennes jusque dans les villages les plus recules de se montrer sensibles et solidaires à notre action et exécuter dans une union absolue les propositions qui leurs seront faites par nous, en leur nom.

Peuple de Guinée,

Des revendications et des contradictions sont nécessaires pour nourrir et renforcer le processus de démocratisation.

Cette logique découle de la vision du CNDD et de son Président Capitane Moussa DADIS CAMARA qui a reconnu, librement les Partis politiques et, autorisé l’exercice de leurs activités, malgré la suspension de la constitution.

Mais quitte à vouloir déstabiliser tout un pays et provoquer des troubles qui déchireraient le tissu fraternel national tissé aux prix de maints labeurs des pères fondateurs jusqu’à nos générations, est inadmissible. Des desseins égoïstes déguisés en revendications catégorielles qui excluent même la possibilité d’un dialogue constructif.

Des attitudes ignobles et irresponsables d’exclusion et de discrimination au sein du Forum, sont la preuve, on ne peut plus claire des tentatives de remises en cause du processus de transition qui doit aboutir au retour à l’ordre constitutionnel.

L’Alliance Union Démocratique de Guinée "AUDG"

Condamne avec fermeté les événements du 28 Septembre, s’incline pieusement devant la mémoire des victimes et, dit PLUS JAMAIS CA EN GUINEE.

CONSIDERANT

- Le rôle du Médiateur de la CEDEAO a été déterminant dans la gestion pacifique de la crise politique que nous connaissons ;
- Les autres Institutions (UA, UE et ONU) ont fait des déclarations de sanctions et de condamnation suite aux douloureux événements survenus le 28 Septembre, qui sont porteuses d’espoir, de paix et d’unité des guinéens dans un contexte de crise sociopolitique ;

CONSIDERANT,

- L’engagement et la prédisposition du Chef de l’Etat à œuvrer pour la poursuite des auteurs des événements du 28 Septembre par la mise en place d’une Commission Nationale d’Enquête ;
- L’objectif général de la Commission Nationale d’Enquête qui est de rechercher, d’interpeller et de traduire devant la justice, les auteurs de ces regrettables événements du 28 Septembre ;

REAFFIRMANT,

Notre adhésion totale et, sans réserve au processus de négociation pour la sortie de crise, auprès du médiateur de la CEDEAO le Président Blaise COMPARE pour la gestion d’une transition apaisée en vue d’un retour à l’ordre constitutionnel ;

CONSCIENTS

De la nécessité et de l’urgence du retour à l’ordre constitutionnel, après une transition apaisée, créons une entité qui permette aux Leaders des Partis politiques et responsables des organisations affiliées de :

§ Coordonner leurs idées, leurs efforts et leur savoir-faire pour préserver la paix et la stabilité, tout en mettant en œuvre des stratégies susceptibles d’induire un changement de comportement favorable à l’instauration d’un climat de paix dans notre pays ;
§ Débattre ouvertement et activement des problèmes relatifs au développement, à la lutte contre la pauvreté et la création de l’emploi pour les jeunes ;

Nous nous déclarons opposés à toute forme de paralysie et de subversion ;

Nous disons NON à la DIVISION et à la DISCRIMINATION mais OUI à la FRATERNITE et à la SOLIDARITE NATIONALE.

Nous profitons pour annoncer officiellement, de façon sincère et responsable, notre COALITION avec l’ALLIANCE NATIONALE pour le RENOUVEAU et invitons la presse nationale au lancement officiel de celle-ci, le Mercredi 02 Décembre 2009 à 16 heures précises au Novotel.

Enfin, nous respectons et soutenons vivement les efforts de paix et de stabilité du Médiateur de la CEDEAO en faveur d’une Guinée forte et prospère, ainsi que la démarche du Chef de l’Etat, Président de la République, les acteurs politiques, des chefs religieux, les opérateurs économiques, les jeunes et les femmes appuyés la communauté internationale dans la promotion et le renforcement du dialogue social, gage de la stabilité et de progrès dans notre pays. Credo notre grand Parti et de l’Alliance."

Partager cet article
Repost0

commentaires