Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 10:39


ENTRE
Les entités politiques adhérentes au protocole ci-dessous :

PREAMBULE
Le 23 décembre 2008, un Groupe d’Officiers, témoins privilégiés des souffrances du Peuple de Guinée, de la mal gouvernance et de l’anarchie, dès l’annonce du décès du Président Lansana CONTE va mettre un terme au régime déliquescent et de gabegie et suspend la Loi Fondamentale et  toutes les Institutions de la 2ème République. Le Peuple de Guinée dans toutes ses composantes, prend acte de la nouvelle situation, reconnaissant de facto le Conseil National pour la Démocratie et le Développement (CNDD) qui a été mis en place, à travers les témoignages de soutien des représentants qualifiés des forces vives de la Nation.

Force est de constater que là où la célébration du Cinquantenaire de la République n’a pu atteindre son objectif de refondation de l’Unité Nationale, la prise du pouvoir par le CNDD présidé par le Capitaine Moussa Dadis CAMARA, restaure la communion des Guinéens autour de valeurs commune comme le civisme, le patriotisme, la vérité, l’honnêteté, le nationalisme, la justice. Le Guinéen veut désormais évoluer dans un environnement moral, éthique et politique favorable  à l’émergence et au développement  d’un Etat de droit et d’une démocratie authentiques.

Quand bien même le CNDD aura suspendu la Constitution, il reconnaitra l’existence des Partis Politiques dont il autorisera la poursuite des activités.

La réaction de la Communauté Internationale ne s’est pas faite attendre par la condamnation de principe de prise du pouvoir par la force et la création du Groupe International de Contact sur la Guinée devant collaborer étroitement avec les parties prenantes guinéennes au processus de la transition pour le retour à l’ordre constitutionnel.

L’éclosion de nouvelles initiatives au plan politique, permettra à la classe politique de créer un cadre de concertation permanent en vue de mettre au point les   meilleures conditions  permettant d’ouvrir la transition vers un nouvel ordre constitutionnel.

Ces initiatives donneront naissance au Forum des Forces Vives de Guinée regroupant en son sein, des Partis Politiques, des Centrales Syndicales et des Organisations de la Société Civile autour d’une plate forme commune portant sur la gestion de la période de transition devant aboutir à l’organisation d’élections libres et transparentes.

Un chronogramme élaboré à cet effet, sera adopté par le CNDD et les Forces Vives fixant les premières  échéances électorales  pour les législatives et la présidentielle.

Plus tard, à défaut de pouvoir faire réaliser les différentes séquences du chronogramme conformément aux prévisions suite aux difficultés d’ordre technique et financier, de nouvelles échéances porteront la présidentielle au 31 janvier 2010 et les législatives au  26 mars 2010.                 
Ce report bien que fondé, suscitera des divergences de vues entre les acteurs du processus de la transition dont la gestion créera un contentieux qui finira par diviser la classe politique en blocs.

Une rupture du dialogue s’en suivra à la fin août 2009 et c’est dans ce contexte que surviendront les malheureux évènements du 28 septembre 2009.
La recherche d’une solution de sortie de crise impliquant la Communauté Internationale passant par le rétablissement du dialogue entre protagonistes, conduira la CEDEAO à désigner un Facilitateur en la personne de son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du BURKINA FASO.
Le positionnement des différentes tendances en fonction des vues défendues en rapport avec les enjeux et défis , induira la nécessité de créer une entité sociopolitique beaucoup plus portée sur les solutions de sortie de crise apaisées et négociées, fondées sur les vertus du dialogue et de la concertation à l’exclusion de toutes formes de violences aussi bien verbales que physiques. Cette nouvelle entité puise ses fondements des textes suivants :

- La Déclaration Universelle sur la Démocratie
- Le Protocole additionnel de la CEDEAO sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance
- Les Projets de Société des parties concernées
- Le Code de Bonne Conduite des Partis Politiques en République de Guinée

1-
  DENOMINATION
L’Entité Sociopolitique ci-dessus visée est dénommée

ALLIANCE NATIONALE POUR LE RENOUVEAU (ANR).
Elle regroupe tous les acteurs de la classe politique  qui décideront de partager
les idéaux et les objectifs tels que définis ci-dessous.
Les organisations de la Société Civile qui épousent les mêmes  objectifs et désireuses d’apporter leurs contributions trouveront en l’ANR le  cadre approprié.

2- OBJECTIFS
L’Alliance Nationale pour le Renouveau se définit comme un cadre de concertation, une alternative crédible pour le renouveau de la Guinée, pour la refondation de la Nation et l’instauration d’un Etat de Droit. Elle vise entre autres, les objectifs suivants :
- Œuvrer pour le renforcement de la Démocratie, la consolidation de la paix et de la sécurité ;
- Œuvrer à la promotion et à la consolidation de l’Unité Nationale à l’exclusion de toute considération régionaliste, ethnique, raciste, sexiste ou religieuse ;
- Promouvoir le dialogue, la concertation et le consensus comme moyens de résolution des différends et de recherche de solutions apaisées de sortie de crise ;

- Œuvrer pour la valorisation des ressources humaines par l’éducation, la formation, le travail, la culture de la foi ;
- Lutter contre toute forme de violence dans le processus de démocratisation ;
- Œuvrer à la restructuration des Forces de Défense et de Sécurité ;
- Contribuer à l’éducation civique des militants et autres adhérents ;
- Contribuer également à la recherche et à la mise en œuvre de toute alternative convenable et consensuelle permettant le bon déroulement de la période de transition vers l’ordre constitutionnel et participer effectivement aux processus électoraux y afférent ;
- Promouvoir un esprit citoyen par l’instauration d’un climat de confiance entre les différents acteurs de la transition et le respect des lois et règles en vigueur ;

3
- STRUCTURE
La structure de l’Alliance pour le Renouveau obéît à l’Organigramme ci-dessous :
- Le Directoire qui représente le collège des Leaders des Organisations Politiques alliées et chargé d’élaborer l’orientation générale;
- Le Comité Exécutif regroupant les représentants des parties alliées, chargés d’élaborer les décisions et de mener les actions formalisées par le Directoire.
- Les Coordinations Régionales et extérieures constituent les représentants en charge  de la diffusion des idéaux et de l’exécution du programme de l’ANR à l’Intérieur de la Guinée et à l’Etranger.
Le Comité Exécutif constitue autant de Commissions de travail que nécessitent l’élaboration et la réalisation des tâches qui lui sont assignées.

4
- STRATÉGIE
L’Alliance Nationale pour le Renouveau entend construire une force politique crédible et puissante par une fédération progressive des acteurs sociopolitiques partageant les valeurs ci-dessus énoncées.

5
- ADHÉSION
La libre adhésion  à l’ANR est une option ouverte à toute Entité Sociopolitique s’astreignant au respect et à la poursuite de ses Idéaux et Programme.

6-
RESSOURCES
Pour l’exécution de son programme, l’ANR va mobiliser les ressources nécessaires sur la base des contributions des parties et de celles de ses amis et sympathisants.

7-
ÉVALUATION PÉRIODIQUE
Pour la mesure de l’efficacité et de l’efficience de son action dans la réalisation de ses objectifs, l’Alliance Nationale pour le Renouveau s’oblige à une auto-évaluation mensuelle.

8-
PROCESSUS ELECTORAL
L’Alliance Nationale pour le Renouveau se fixe comme objectifs, de participer à toutes les consultations électorales organisées dans le cadre du Processus de la Transition en vue de mettre en place les Nouvelles Institutions Républicaines consacrant le retour à l’ordre Constitutionnel et conformément aux dispositions issues de la Nouvelle Constitution et des lois organiques.
La stratégie électorale de l’alliance résultera d’un Protocole d’Accord fondé sur le consensus, en considération du contexte en vigueur pour la tenue d’élections libres, transparentes et régulières.
Le principe de la candidature unique à la présidentielle et de listes communes aux  élections législatives et de proximité  prévaudra dans l’élaboration de la stratégie électorale.

9-
RÈGLEMENT INTÉRIEUR
Un Règlement Intérieur va régir le fonctionnement et les activités de l’Alliance Nationale pour le Renouveau.                                                                                                               
                                                                                                             
                                                                          Conakry le 02 décembre 2009    

                
Ont signé : 
…………………………………………………………………………………………………
1. A.D.N  
Alliance pour le Développement National
Président :
Tidiane DIALLO
………………………………………………………………………………………………….
2. AGD 
Alliance Guinéenne pour le Développement
Président :
Mohamed Mounir CAMARA
………………………………………………………………………………………………………….
3. A.N.D 
Alliance Nationale pour la Démocratie :
Président
: Antoine Gbogolo SOROMOU
…………………………………………………………………………………………………………..
4. A.R.N 
Alliance pour le Renouveau National
Secrétaire Général : Pépé KOULEMOU
  …………………………………………………………………………………………………………..
5. F.D.D 
Forces pour la Démocratie et le Développement
Secrétaire Politique :
Alain Bertrand TRAORE
  …………………………………………………………………………………………………………..
6. F.P.D 
Forces pour la Paix et la Démocratie
Secrétaire Général :
Kélétigui TOURE
…………………………………………………………………………………………………………..
7. G.R.D 
La Guinée du Renouveau et de la Démocratie
Président : Seydouba CONTE
…………………………………………………………………………………………………………..
8. MEAG
Mouvement Ecologiste Africain de Guinée
Président :
…………………………………………………………………………………………………………..
9. M.P.D 
Mouvement des Patriotes pour le Développement
Président : Mohamed DOUMBOUYA
…………………………………………………………………………………………………………..
10. MPG
Président :
…………………………………………………………………………………………………………..
11. M.P.P 
Mouvement pour le Pouvoir du Peuple
Coordinateur : Madiou DIALLO
…………………………………………………………………………………………………………..
12. M.P.P.G 
Mouvement pour le Pouvoir du Peuple de Guinée
Président : Soriba SOUMAH
…………………………………………………………………………………………………………..
13. P.A.D 
Parti de l’Alliance pour le Développement
Président :
Lansana KOIVOGUI
…………………………………………………………………………………………………………..
14. P.E.G 
Parti des Ecologistes de Guinée
Président :
Elhadj Seydina Oumar SYLLA
…………………………………………………………………………………………………………..
15. PERGUP 
Parti de l’Espoir pour la Renaissance d’une Guinée Nouvelle Unie et Prospère
Présidente : Mme Tchidah Aminata SYLLA
…………………………………………………………………………………………………………..
16. PDEG  
Parti pour le Développement Economique de la Guinée
Président :
…………………………………………………………………………………………………………..
17. P.G.T
Parti Guinéen du Travail
Président :
Abdourahamane DIALLO
…………………………………………………………………………………………………………..
18. PGUD
Parti Guinéen pour l’Unité et le Développement
Présidente :
…………………………………………………………………………………………………………..
19. PLD 
Parti Libéral Démocrate
Président :
Mohamed YANSANE
…………………………………………………………………………………………………………..
20. P.N.D.D 
Parti National pour la Démocratie et le Développement
Président :
Laye M. Junior CONDE
…………………………………………………………………………………………………………..
21. P.N.G 
Parti National de Guinée
Président : Fodé Mamadou KEIRA
…………………………………………………………………………………………………………..
22. P.N.R 
Parti National pour le Renouveau
Secrétaire Général : Lucien GUILAO
…………………………………………………………………………………………………………..
23. PR  
Parti Républicain
Président : Alpha Ibrahima KEIRA
…………………………………………………………………………………………………………..
24. P.R.D 
Parti pour la Réunification et le Développement
Président : Thierno Mahmoud BAH
…………………………………………………………………………………………………………..
25. P.R.R 
Parti Républicain pour le Renouveau
Présidente :
Mme Diallo Oumou KANTE
…………………………………………………………………………………………………………..
26. P.S
Parti Socialiste
Secrétaire
Général : Seydou BAYO
…………………………………………………………………………………………………………..
27. PVG  
Parti des Verts de Guinée
Président : Sékou Gaoussou SYLLA
…………………………………………………………………………………………………………..
28. R.D.R 
Rassemblement pour la Défense de la République
Président : Dirus Dialé DORE
…………………………………………………………………………………………………………..
29. RGD
Rassemblement Guinéen pour la Démocratie
Président :
…………………………………………………………………………………………………………..
30. R.P.R 
Rassemblement Pour le Renouveau
Président : DIAKITE Alhassane
…………………………………………………………………………………………………………..
31. R.R.R 
Rassemblement pour le Renouveau de la République
Secrétaire Général : Abdoul Karim KANE
……………………………………………………………………………………………………………
32. UDG 
Union Démocratique de Guinée
Président : El hadj Mamadou SYLLA
……………………………………………………………………………………………………………
33. U.G.D 
Union des Guinéens pour le Développement
Président :
Elhadj Mamadou Falilou BAH
…………………………………………………………………………………………………………..
34. U.N.P 
Union Nationale pour la Prospérité
Président :
Dr Seydouba BANGOURA
35. U.N.P.G 
Union Nationale pour la Prospérité de la Guinée
Président :
Nana Souna YANSANE
…………………………………………………………………………………………………………..
36. UPN  
Union pour le Progrès National
Président : Pr. Mamadou Bhoye BARRY
…………………………………………………………………………………………………………..
37. U.P.D 
Union des Patriotes pour le Développement
Président : Pr Sékou CAMARA
…………………………………………………………………………………………………………..
38. U.P.R 
Union pour le Progrès et le Renouveau
Président : Honorable Ousmane BAH.

Partager cet article
Repost0

commentaires