Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 14:09


 Lansana Kouyaté de retour en Guinée exige avant toute négociation, l’arrestation des auteurs et commanditaires des massacres du 28 septembre.
Et en même temps, réaffirme son engagement aux côtés des Forces vives pour une solution concertée de la crise guinéenne.


 Sans expliquer ce qu’il entend par solution concertée, ni avec qui, pendant que les Forces Vives exigent le départ du CNDD.


 Il dément : "être porteur de message de chefs d’Etat,  et rejette
rentrer au pays pour occuper le poste de Premier Ministre dans un éventuel gouvernement d'union nationale de transition".

 Ce Jeudi, il prend part aussi à Conakry à la réunion des Forces Vives de Guinée, au sein desquelles des questions commencent à se poser sur son déplacement à Tripoli, juste après la rencontre de la CEDEAO sur la crise, alors que le Colonel Khadafi est selon le Capitaine Dadis lui-même, le principal soutien financier du CNDD, vu que les autres partenaires refusent toute aide hors du cadre de l'humanitaire à la Guinée.

 Selon un membre des Forces Vives, avec PEDN (Lansana Kouyate) les va-et-vient son incessants, tantôt, : "je ne suis pas d’accord avec les autres pour boycotter la rencontre à laquelle il avait participée au palais, malgré sa présence à la réunion, et son aval à la décision de ne pas y participer, la création du BFPG (Bloc des Forces Patriotiques de Guinée) ; le premier groupe à s’octroyer le droit de parler au nom du peuple, ... même s’il a pris ses distances avec ce mouvement je pense…, et maintenant son voyage à Tripoli…, tout ça fait poser des questions sur le démenti des rumeurs que vous connaissez".
 
A suivre…

Partager cet article
Repost0

commentaires