Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 01:41

NFD

Lors de la conférence de presse tenue le samedi 20 février 2010, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a proposé un chronogramme électoral qui exclurait les Guinéens résidant à l’Etranger. NFD (Nouvelles Forces Démocratiques) condamne cette tentative d’exclusion de nos compatriotes vivant à l’étranger. Nous rejetons cette décision du fait que tous les Guinéens ont le même droit et sont soumis au même devoir de vote et pour les  sacrifices énormes consentis par nos compatriotes vivant à l’extérieur dans l’effort national de la démocratisation et du développement de notre pays notamment : 

  1. de leur participation active dans la recherche de solutions à la crise politique dans laquelle se trouve la Guinée depuis juin 2006, 
  2. de l’importance significative de leur nombre par rapport à la population totale guinéenne et
     
  3. de leur apport crucial au financement de l’économie nationale sous formes de transferts de biens et de capitaux dans notre pays. 

Notre Parti NFD, recommande avec insistance qu’il soit donné aux Guinéens vivant à l’Extérieur, l’opportunité de participer au scrutin présidentiel prochain. 

Nous en appelons en conséquence, pour garantir un processus électoral inclusif, à toutes les parties prenantes de prendre toutes les dispositions de manière à créer les conditions qui permettent une telle participation. 

Nous avons la ferme conviction qu’avec la volonté politique de toutes les parties au processus, il est possible de concilier les impératifs liés au respect du calendrier électoral, conformément aux accords de Ouagadougou du 15 janvier 2010, ainsi que la participation de tous les Guinéens sans exclusive aucune. 

Enfin, nous réitérons notre indéfectible engagement à contribuer efficacement à asseoir une alternance démocratique en Guinée en vue du développement national et  du bien être de tous. 


Vive la Guinée unie, paisible, démocratique et prospère ! 

Conakry, le 22 février 2010

Bureau Politique National

Partager cet article
Repost0

commentaires