Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 15:49

dadis-a-pita_20090930_232115.jpg         
Bah Ousmaneayant tout le temps servi le général Conté, comme adversaire politique, en échange de Ratoma, et..., et connu aussi pour jouer dans les deux camps, l'opposition pour récolter les informations qu'il fournissait volontiers au général, pour avoir la paix, contrairement à tous les leaders de l'époque; il s'est aussi illustré, par ses coups bas, sur certains membres des forces vives après le 23 décembre 2009, passant son temps, enfermé  toujours dans le schéma ethnique, Cellou doit être éliminé pour qu'il s'offre le vote peulh, COMME SI CELA EXISTAIT, OU UN VOTE SOUSSOU, MALINKE... Il serait temps qu'il revienne à nos jours, pour se rendre compte que les temps ont changé, il y a encore un chemin, mais il y a un progrès.

Il devance tout le monde pour s'introduire comme un vulgaire voleur, dans ce que dans le général Sékouba dit :" nous décidons à partir de l'instant, du choix d'un Premier ministre issu de l'opposition, désigné par elle-même qui engagera avec l'ensemble des couches sociales et politiques du pays des discussions et consultations pour la mise en place d'un gouvernement de transition d'union nationale" comme s'il fait partie de l'opposition.

Comme s'il était membre de l'opposition, au lieu de parti satellite de je ne sais quoi ?

Et même s'il est resté quasiment indifférent, et très peu touché que les autres des événements du 28 septembre 2009, mais comme disait Voltaire : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire".

Lisez sa tentative d'usurpation :   
   
 

Le Président de l'UPR et de l'ANR, Elhadj Ousmane Bah, réagissant au discours du Général Sékouba Konaté, a estimé qu'il est rassurant. A ses yeux, « il a posé un acte qui était très attendu et du reste incontournable ». D'autant que " toutes les propositions de plan de sortie de crise élaborées jusqu'à présent » s'accordent avec la volonté exprimée par le Président intérimaire de la mise en place rapide d'un gouvernement de transition d'union nationale, dirigé par un Premier Ministre de l’opposition.

 

Le chef de file de l'Alliance Nationale pour le Renouveau,  se dit donc " heureux que le Président par intérim, le Général Sékouba Konaté, ait pris cette décision au nom du CNDD. De surcroît, Ousmane Bah apprécie que ce Premier Ministre doit être désigné par l'opposition", en même temps qu’il se dit " satisfait que [Sékouba Konaté] ait affirmé que les solutions réelles aux problèmes des Guinéens doivent être formulées en dernier ressort par les Guinéens eux-mêmes".

 

A propos de ce dernier point de la déclaration, Ousmane Bah a fait savoir que "c'est la vision de l’UPR de tout temps et celle de l’ANR". Il a indiqué ensuite que "les partis politiques regroupés au sein de l'ANR se satisferont que les déclarations du Général Sékouba Konaté recoupent les idéaux et les fondements de l'Alliance. Il revient maintenant aux acteurs politiques de répondre à l'appel du Président par intérim et, en ce qui concerne l'ANR, son Directoire se réunira ce midi pour donner une suite à cet appel".  Nul doute qu’au terme de cette rencontre, l’ANR proposera une personnalité pour le poste de Premier Ministre devant assurer, avec un gouvernement d’union nationale, une transition démocratique en Guinée, qui préparera et organisera des élections législatives et présidentielles, libres et transparentes.

 

A rappeler que la réaction du Président de l'ANR intervient au lendemain du discours du Général Sékouba Konaté, président par intérim, revenu du Maroc où il a rendu visite au Chef de l'Etat, le Capitaine Moussa Dadis Camara, hospitalisé depuis l'attentat manqué contre sa personne, le 3 décembre 2009.

 

Au sein de la classe politique guinéenne et même au niveau de l'opinion internationale, cette sortie attendue du Président intérimaire a été favorablement accueillie.

 

Abdallah BALDE
Conakry, le 7 janvier 2010

                     

Bah Ousmane avec le capitaine Dadis au Fouta.

 

 Liens :       

Bah Ousmane : la seduction du CNDD   
  
L'ANR (Bah Ousmane) fait tomber le masque de la neutralité. 
Protocole d'entente de l'ANR (le nouvel outil du Capitaine Dadis).      
     
                              
                             

                                                                                                                       
Partager cet article
Repost0

commentaires