Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 16:37

dadis-a-pita_20090930_232115.jpg 
Bah Oumane, après sa visite chez «Monsieur Dadis ou la mort», qui lui a permis de se rapprocher davantage du CNDD, et de pouvoir prétendre occuper la tête du gouvernement de transition, que le CNDD se prépare à proposer au Médiateur Blaise Compaoré.

 

Bah Oumane qui s’est toujours octroyé frauduleusement le rôle de leader patriote, en ne quittant jamais le territoire pour l’étranger, au prix d’un sacrifice de ses convictions, s’il en possède, autre que sa détermination à ériger un obstacle à la démocratisation de la Guinée ; servant au général Lansana Conté d’opposition politique, en prêtant au régime du général, une image d’un régime démocratique, où les opposants ont le droit de s’exprimer et de participer aux élections librement.

 

Bah Ousmane va plus loin que ce qu’on pouvait craindre, s’allier avec le capitaine Dadis, pour se livrer à une vengeance personnelle, contre les forces vives, particulièrement Celou Dalein, à qui il reproche d’avoir ravi tous les adhérents de son ex-UPR, au profit de UFDG.

 

Au début de la transition, il avait mis en place une stratégie qui consistait à rester au sein des forces vives, s’opposer, enfin, faire semblant de s’opposer au capitaine Dadis, tout en insistant partout qu’"il faut aider les Guinéens à démasquer les bandits à col blanc, les prédateurs qui ont empêché notre pays d'avoir le minimum d'existence vitale au 21ème siècle"…, il faut aller jusqu'à auditer tous ceux qui ont occupé une parcelle de pouvoir, aller jusqu'à l'Assemblée Nationale où, j'occupais le poste de Président de la Commission des délégations", pour savoir qui a fait quoi pour ce pays ou contre ce pays, s’adressait-t-il au CNDD en avril 2009,…cela permettra aux électeurs de faire le bon choix pour doter la Guinée d'un Président capable, celui qui n'a jamais trempé dans les détournements des deniers publics. Faute de quoi, il faut craindre que l'argent volé à l'Etat soit utilisé contre les intérêts des laborieuses populations", et tout ça, pour éliminer Cellou Dalein finalement sur des suppositions et accusations sans fondement, puisque depuis l’arrivée du CNDD, on n’arrête pas de parler de détournements, de prédateurs de l’économie du pays…, mais sans jamais produire le moindre faisceau de preuves.
 

Par manque de militants et adhérents, aspirés par les autres formations politiques, en quittant massivement l’UPR, et surtout pour l’UFDG.
 

Il se trouve aujourd’hui que tous les anti-forces vives se retrouvant, dans une espèce de microscopiques mouvements (MDDR, BFPG, et d’autres «partis» nés après janvier 2009 pour soutenir le capitaine Dadis…), sont fédérés par Bah Ousmane pour rester sur la scène politique guinéenne, et survivre, même si le peuple de Guinée doit payer le prix fort.
 

Écoutez le, dans son opposition à tout envoi d'"un déploiement préventif d'une force de protection des civils et d'assistance humanitaire, alors qu’il est évident, et c’est encore l’aveu du capitaine Dadis que cette armée n’est pas maitrisée ; alors pourquoi la Guinée pourrait se refuser l’aide de la CEDEAO, l’UA, …




A suivre
Partager cet article
Repost0

commentaires