Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 20:26


Les violations de droits de l'homme et menaces continuent; après l'assassinat de Amadou Sadio Diallo, le directeur national adjoint de la jeunesse, c'est une descente militaire chez Jean Marie Doré, pourquoi ? L'assassiner peut-être ? pourquoi sinon que chercher à se débarrasser des témoins gênants, directs, crédibles...

Le Capitaine Dadis chercherait à le faire payer également sa position, celle des Forces Vives sur l'invitation du Colonel Khadafi.

MAIS S'IL LE TOUCHE, LUI (JEAN MARIE DORE), UN AUTRE MEMBRE DES FORCES VIVES, OU LES MINISTRES QUI ONT DEMISSIONNE, QU'ILS (DADIS et le CNDD) SACHENT QUE LA LISTE DU PROCHAIN ACTE D'ACCUSATION DU CPI POURRAIT SE RALLONGER.  

Et voilà le 26 octobre, rapt et séquestration du Directeur Général de la FIB(First International Banque), sans évoquer le cas du guinéen lambda, à Conakry, Kindia, Labé, Mamou, Kankan, Siguiri..., chaque jour soumis à la violence de militaires, parce que connu de personne.

  L'Union africaine sur qui, entre autres compte la Guinée, se laisse distraire par l'ennemi de la démocratie et la liberté en Afrique, le Colonel Khadafi, qui se permet au nom de son interprétation de la non-ingérence, de critiquer ceux qui sont déterminés à aider les guinéens à sortir de cette crise.

Il critique l'embargo sur les armes qui donnent toute puissance à ces milices, recrutés en masse parmis les ex-combattants qui ont servi dans les rebellions de la région, pour soumettre l'armée, et éviter qu'elle ne prenne la décision de faire respecter la promesse de décembre 2008 : 'l'organisation d'élections libres, transparentes, ouvertes à tous, excepté le CNDD", auteurs de plusieurs violations de droits de l'homme, viols de femmes, assassinats de la jeunesse...

Le Président de la commission de l'UA déclare que le Colonel Khadafi peut inviter les Fores Vives, et le CNDD, en sa qualité de Président de l'Union africaine, sans prendre en compte que l'immixtion de Khadafi affaiblirait automatiquement le Président Blaise Compaoré.

Alors la vigilance à l'UA.

Suivez :

Partager cet article
Repost0

commentaires