Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 19:46

 
La prise de contact entre le médiateur Blaise Compaoré et les Forces vives de la Guinée se poursuit dans la salle polyvalente du palais présidentiel de Kosyam à Ouagadougou.

"rien à faire, la junte doit partir", annonce Sidya Touré (UFR), "pas de négociation avec le chef du CNDD", a insisté Alpha Condé (RPG), et pour Mouctar Diallo (NFD) : "du fait du 28 septembre, le chef de la junte s’est disqualifié lui-même".  Mais pour Jean Marie Doré Jusqu’à la fin du dialogue, notre interlocuteur c’est le président du Capitaine Dadis  et le CNDD. Si des gens demandent son départ avant de dialoguer, à mon avis, c’est un non sen,… il ya une certaine confusion dans les esprits qu’il va falloir lever".


Blaise Compaoré a demandé à la délégation, de désigner des représentants. Ce qui a été fait séance tenante, après une concertation à huis-clos. Une dizaine de délégués ont alors été choisis pour la  poursuite des échanges.

Et les Forces Vives  auraient respectueusement demandé à Lansana Kouyaté de quitter la rencontre avec les Forces Vives parce qu'il est considéré avoir abandonné le Forum.

Mais les forces vives semble-t-il, ont des positions divergentes sur l’autorité qui doit conduire le reste de la transition ; alors que Cellou Dalein Diallo (UFDG), exige d’abord le départ du chef du Capitaine Dadis Camara avant toute négociation.


 Mais attention à la division, attention!!!!
Partager cet article
Repost0

commentaires