Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 17:04

 
 La France inquiète des perspectives d’amélioration à court terme, et de la situation sécuritaire qui se détériore chaque jour, avec son lot d’actes de banditisme dominés par des attaques à main armée, et après la « boucherie humaine » comme aimait menacer le capitaine Dadis, a décidé de recommander à ses ressortissants de quitter la Guinée : "Il est formellement déconseillé de se rendre en Guinée et il est recommandé aux Français présents sur place de quitter le pays."


 Bernard Kouchner salue l’annonce par le procureur de la Cour pénale internationale de l’ouverture d’une enquête préliminaire après les massacres commis en Guinée le 28 septembre, à la suite d’une mobilisation de la communauté internationale sur la gravité des violences intervenues en Guinée, afin que les responsables de ces crimes soient identifiés, jugés et punis.


  Il rappelle l’urgence à mettre en œuvre
les décisions que le Groupe international, de contact sur la Guinée a adoptées le 12 octobre dernieret compte sur la tenue demain à Abuja du sommet extraordinaire de la CEDEAO pour accélérer la mise en place :


    -    Par le SGNU, en liaison avec la CEDEAO et l’UA et avec le soutien du Haut Commissariat aux droits de l’Homme, d’une commission internationale d’enquête pour faire la lumière sur les graves violations des droits de l’homme du 28 septembre 2009,


       -    De sanctions individuelles et ciblées,


     - Par la CEDEAO, en liaison avec ses partenaires d’une mission civilo-militaire d’observation et de sécurisation.  


  L’Union européenne aussi est en train de finaliser un dispositif de sanctions ciblées sur les responsables de la junte.

Partager cet article
Repost0

commentaires