Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 17:57

Snapshot-81.jpg
Jean Marie Doré a rencontré officiellement hier les membres de son cabinet, pour un briefing sur le nouveau fonctionnement de la primature, loin certainement de la transparence de Kabiné Koama, qui en coulisse, cherchait de par ces contacts dans les pays arabes, à convaincre le capitaine Dadis, que d’autres relations internationales existent et plus intéressantes, avec moins de conditionnalité.

On peut tout de même reconnaitre au premier ministre, Jean Marie Doré d’avoir revu à la baisse ses intentions de départ, à savoir la possibilité de se présenter aux élections, du moins dans les mots.


Pourtant, le général Sékouba Konaté a réaffirmé hier, au camp Alpha Yaya " le gouvernement qui sera en place, s'attèlera à deux missions:
la mission de partir, organiser les élections, et la mission de restructuration des forces armées" avait-il martelé.

On peut retenir surtout dans cette intervention, «respect de la hiérarchie»
, donc gare à un ministre d’Etat, s’il en sort un des tractations actuelles, ou un autre ministre d’aller voir directement le général Konaté; puis «la loyauté», réduire tous au silence ? A voir dans les prochains jours.

Aucune fois, il n’a prononcé le mot élection, alors qu‘il s‘est longuement attardé sur des questions qui figurent accessoirement à sa mission, il fait semblant d'oublier qu'il s‘agit d’expédier les affaires courantes, et de se concentrer sur sa feuille de route, à savoir, l'organisation d'élections libres, transparentes, et démocratiques, conformément aux accords de Ouagadougou...

Mais, on peut aussi s’apercevoir dans cet entretien avec son cabinet, la timide allusion à sa mission principale, doter le pays d’institutions stables, et pour la suite, il donne  l’impression que cette question n’est pas prioritaire devant les projets d’éducation, santé, l’emploi etc. Des questions sur lesquelles les guinéens attendent les candidats pour les années à venir.

Il faut donc on n‘a pas besoin de voir son bilan, le bilan de tous les guinéens, justifier sa présence aux élections présidentielles. A y suivre de prêt, on dirait les recommandations de Kabine Komara au doyen Jean Marie Doré.

 Ecoutez le :

Partager cet article
Repost0

commentaires