Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 23:45

baadiko.jpeg

Depuis la demande de restructuration des forces vives exigée par quelques partis membres du forum, dont celui de l'actuel ministre de la communication Aboubacar Sylla, les dissensions tournent à la scission qui n'est plus qu'une question de temps.

Communiqué

Chers (ères) amis (ies),

Un vaste travail de restructuration du Forum des Forces Vives a été entrepris depuis plusieurs mois. En effet, au vu des nombreux problèmes qui s’accumulaient depuis Ouagadougou, une  remise à flot de notre organe commun de lutte pour la démocratie et la restauration de l’ordre constitutionnel s’imposait. Il était devenu urgent de nous réorganiser pour plus de d’efficacité et de transparence. Un large consensus s’était dégagé pour entreprendre ce travail de réforme en profondeur de l’organisation et de la direction du Forum des Forces Vives. Une commission a été spécialement chargée de mener la réflexion sur ce thème et de proposer des solutions.

C’est dans le cadre de cette restructuration que des élections se sont tenues hier, 5 mars 2010 au FUDEC à l’occasion d’une assemblée plénière du Forum des Forces Vives, sous la présidence du Porte Parole, M. François Lounsény FALL.  

Nous avons le plaisir de vous informer qu’à l’issue d’un scrutin au bulletin secret qui a été très ouvert (quatre candidats), j’ai été élu, en mon absence,  Président de la Commission Politique et des Affaires électorales. Cette importante commission est chargée de préparer les textes d’orientation politique et les prises de position des Forces Vives sur toutes les questions d’ordre politique ou touchant les élections, à l’intention du Comité de Coordination et du porte-parole.

La restructuration conduite par notre nouveau porte-parole, ouvre, nous en sommes convaincus, une nouvelle ère pour le Forum des Forces Vives, dans le sens de plus de transparence, plus de démocratie et plus d’efficacité, dans l’intérêt de la lutte que nous menons pour la restauration de la démocratie en Guinée.

Nous remercions sincèrement tous les partis et organisations qui nous ont fait l’honneur de porter leur suffrage sur nous, dans un scrutin qui a été très disputé.

Nous prenons l’engagement de travailler avec tous nos collègues des Forces Vives sans exclusive et dans un esprit d’ouverture, d’unité et de tolérance, afin de mener notre organisation à de nouvelles victoires, pour le peuple de Guinée.


Conakry, le 6 mars 2010

Mamadou BAH Baadikko
Président de l’UFD  

Partager cet article
Repost0

commentaires