Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 23:12

 
  Le Président empêche l'arrestation du premier suspect, sinon le premier exécutant de la boucherie humaine du 28 septembre.

 Et dans une fuite en avant, il annonce la création d'une commission nationale d'enquête indépendante sur les massacres, lui attribuant la charge de conduire les investigations sur les évènenements survenus le 28 septembre et les jours suivants, avec tous les pouvoirs de police judiciaire sur l'ensemble du territoire.

  Mais de qui se moque t-on encore ? Pourquoi le Lieutenant Toumba, formellement reconnu dans plusieurs témoignages qui l'accusent d'avoir donner l'ordre aux bérets rouges d'ouvrir le feu sur des manifestatants pacifiques et désarmés, reste protégé par le Président Dadis ?

  D'après un militaire au camp Alpha Yaya, le Président s'est senti plus fort avec la montée de Toumba au seine de sa garde. Il y est devenu l'homme à qui Dadis depend le plus, celui qui a fait venir les jeunes de la foret pour suivre les entraînements à Forecariah.

  Il faut dire aussi que les arrestations, les intimidations continuent dans les rangs de l'armée, dont une majorité commence à trouver ce spectacle dangereux.

  Selon encore cette source, Pivi pourrait avec le Général de Brigade Sékouba Konaté, la Gendarmerie, et le Général Tôtô avec son Ministère..., pourraient déposer Dadis pour sauver le CNDD, et faire respecter les promesses du 23 décembre 2008.

  A l'heure de cette mise en ligne, un face à face opposerait les hommes de Pivi et ceux de Toumba au sein du camp Alpha Yaya.

A SUIVRE...

   
   

Partager cet article
Repost0

commentaires