Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 21:02

 
 L'intimidation des guinéens de l'extérieur n'est possible qu'en Afrique, en Angola, au Gabon, au Sénégal..., mais dans les pays libres, tout officiel devient maintenant Persona non grata, et ils estiment que le changement de la position de Dadis entraîne désormais le rejet de tout échange, et cela tant que le CNDD n'annoncera pas qu'il sera juste un arbitre.

  A Paris, M Aribot dira que les jeunes guinéens de France contre la candidature de Dadis "sont de la jeunesse libre", mais qu'ils pouvaient faire avec la manière.

 Après la tournée d'explication et depuis les changements à Conakry, les guinéens de l'extérieur entendent donner le ton, et décident le DEPART DE DADIS DU POUVOIR; à Paris c'est en catimini qu'une réunion de soutien a eu lieu, puis les officiels se sont enfermés dans leur hôtel pour éviter la jeunesse, seul Aribot a pu descendre rencontrer les opposants à toute isurpation du pouvoir.

  A Washington, c'est avec des oeufs et des cris que la délégation a été accueillie.

  Dans les coulisses de la Délégation du CNDD, c'est l'embarras, et on envisage l'arrêt des tournées dans les pays libres.

Les extraits des deux pays :

A WASHINGTON.

 


A PARIS DEVANT LEUR HOTEL :


  

 

Partager cet article
Repost0

commentaires