Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 20:44


Dadis insiste qu'en 2009, il ne sera pas candidat, et qu'à part son engament aucun civil ne lui a dit de ne pas se presenter et dit je le cite :"aucun militaire ne me l'a dit parce que je suis Président ", pour revenir d'abord sur sa propre promesse de décembre 2008, et l'engagement qu'il avait pris devant la communauté internationale, une communauté qui tient à l'intérêt de la nation, et à ce qu'il soit arbitre afin que la Guinée reparte cette fois sur de bonnes bases.

   Disant je le cite encore :"les gens font de cela un autre aspect du problème..., une façon de me faire une pression", avant de menacer par :"si les gens essayent de le faire, JE SERAI CANDIDAT, et je vais demander, je demanderai en ce moment..., TOUT CITOYEN QUI DEMANDERAIT POURQUOI JE VEUX ETRE CANDIDAT ? Je vais le convoquer au tribunal, pour dire qu'est-ce que j'ai fait comme crime ?...

   Il est citoyen oui, mais sa mission reste et demeure l'organisation d'élections libres, transparentes et ouvertes à tous, excepté les membres du CNDD et son gouvernement pour des élections DEMOCRATIQUES pour une fois en Guinée, conformément à l'engagement du CNDD devant la nation et le GIC-GUINEE à la première session, qui avait permis leur reconnaissance.

   Et puis au nom de quelle loi le Président qui commence à prétendre nous apporter la démocratie peut il poursuivre un guinéen, pour lui avoir demandé: "POURQUOI IL VEUT ETRE CANDIDAT", et d'ailleurs la question n'est pas celle-ci, même si elle tend à confirmer ce que les guinéens ont toujours redouté, "LA CONFISCATION DU POUVOIR".

   Président, la question n'est pas de savoir : "POURQUOI VOUS ALLEZ ETRE CANDIDAT ? , mais est-ce que  :" VOUS  ALLEZ ETRE CANDIDAT ?".

   Nous n'accepterons pas votre candidature, en tout cas pour cette occasion, et même si vous essayez d'y rester, ne SERA PAS ACCEPTE, et l'armée guinéenne ne l'acceptera pas non plus.

   Ces soldats que vous désignez tout le temps derrière vous pour "LA TROUPE" ne sont qu'une garde préssidentielle, l'armée guinéenne dans son ensemble, même si elle se contente de regarder et suivre vous fera quiter d'une manière ou d'une autre si vous essayez de  confisquer le pouvoir.

   RESTE A SAVOIR QUELLE SERA LA REPLIQUE DE CELLE-CI.

  LA MAJORITE SILENCIEUSE DE L'ARMEE, ET DES AUTRES MEMBRES DU CNDD, PRENDRONT LEUR RESPONSABILITE A L'OCCASION, SINON LE PEUPLE DESCENDRA DANS LES RUES MALGRE VOS MENACES, J'ESPERE QUE VOUS N'OUBLIEZ PAS QUE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE VOUS OBSERVE, ET QUE DES TRIBUNAUX INTERNATIONAUX EXISTENT EN CAS DE BOUCHERIE COMME VOUS AIMEZ LE SOULIGNER .

  LE PEUPLE SERA AVEC L'ARMEE SI ELLE FAISAIT RESPECTER L'ENGAGEMENT DE DECEMBRE 2008, ET LA MISSION DE L'ARMEE.

  
DE TOUTE FACON LE PRESIDENT DADIS, VOUS AVEZ PERDU LA CONFIANCE  DU PEUPLE GUINEEN..., A VOUS D'APPLIQUER LES RECOMMANDATIONS DE LA COMMISSION AD HOC POUR LA RAGAGNER.

Partager cet article
Repost0

commentaires