Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 23:38

 

   Président, nous osons espérer que votre intervention à la RTG avec les forces vives, ainsi que le GIG-GUINEE n’est pas une opération de communication, et que par la suite le dialogue que nous estimons renoué ne sera pas relégué à nouveau au départ du GIG-GUINEE, derrière ce que certains (conseillers intéressés) appellent les idéaux du CNDD (électrification, eau courante…).

 

    Votre  mission comme vous l’avez soulignée dans votre intervention demeure la conduite de la nation vers la démocratie, donc l’organisation d’élections démocratiques, libres, transparentes et ouvertes à tous (sauf le les membres du CNDD et son gouvernement), et ce conformément au chronogramme, enfin aux dates prévues par ce chronogramme que vous semblez désormais faire respecter.


  
Encore une fois, votre grande réussite Président , se trouve dans le succès de la transition, et cela passe également par les reformes indispensables, celle des forces de sécurités, notamment celle de l’armée et la redéfinition de la mission des gardes présidentielles dans cette  nouvelle armée.


  
Vous avez demandé à ce qu’on oublie les dernières phrases provocatrices du secrétaire permanent du CNDD le Commandant Moussa Keita tenues à N’Zerekoré, mais ces propos et actions jusqu’à maintenant n’inspirent pas confiance.


  
Et d’après son comportement et tempérament qui contrastent avec le rôle qui devait être le sien, servir de lien entre le CNDD et les forces vives, il aurait été préférable qu’il aille à d’autres fonctions, comme vous l’avez fait concernant le secrétariat d’Etat chargé des conflits, mais si vous y tenez, l’intérêt de la Guinée lui enjoint la retenue, le devoir de reserve, qui suppose de favoriser aussi le dialogue constructif entre vous et les forces vives.


  
Si lors de sa rencontre avec les forces vives au palais du peuple en avril dernier, il avait accepté la proposition de Jean Marie Doré, de rencontrer les forces vives dans un cadre plus propice à des discussions sérieuses, et à la hauteur des enjeux auxquels le peuple est confronté, nous n’en serions peut être pas arrivés à cette crise de confiance qui semble caractériser vos relations avec les forces vives.


  
Vous avez vous-même qualifié ces propos de « déclarations de guerre », alors s’il tient moins de déclarations incendiaires, et se retient de donner des avis provocateurs, en jouant son rôle d’interface entre vous et les forces vives avec plus de patriotisme et pour l’avenir de la Guinée, le temps qui nous reste de l’échéance fixée par le chronogramme  pourra servir à la mise en place du CNT et les étapes suivantes effectuées, alors nous le jugerons sur ses interventions futures.


ET NOUS LUI SOUHAITONS UN VERITABLE CHANGEMENT D’ATTITUDE MON COMMANDANT MOUSSA KEITA


BON COURAGE.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires