Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 23:31

   

   
Président !!! Il faut absolument revenir à votre mission, qui reste et demeure l’organisation d’élections libres, transparentes, ouvertes à tous à l’exception des membres du CNDD et du  gouvernement.


 
  Épargnez au pays une instabilité politique, et des troubles que le peuple a voulu éviter en approuvant l’arrivée de l’armée « du CNDD » au pouvoir; pour cela la réalisation des actions et mesures contenues dans le chronogramme proposé par les forces vives, et approuvé devant le GIC-GUINEE doivent impérativement redevenir vos priorités.


  
Le 19 février dernier, vous avez dit devant le GIC-GUINEE :
"nous ne sommes pas des hommes assoiffés de pouvoir… laissez nous nettoyer la maison, pour donner la liberté à ces futurs" montrant de l’index les membres des principaux partis politiques.


  
Alors, il serait temps malgré le retard sur le respect du chronogramme de reprendre le dialogue avec les forces vives, pour mettre en place le CNT, et relancer l’enrôlement des électeurs en vue de publier le fichier électoral.


  
Et encore, vous devez savoir qu’intimider les candidats potentiels aux élections ne pourra qu’accentuer les tensions à l’approche du délai arrêté par le chronogramme; cessez les intimidations, et egalement d'exercer des pressions sur les militants des partis politiques…


  
Vous n’êtes pas un adversaire des partis politiques, vous n’êtes pas candidat, alors, laissez les candidats parcourir le pays, laissez les avec leurs programmes, leurs projets, le futur qu’il nous propose...


   
Le peuple fera son choix, et s’il se trompe cette fois-ci, il LE rectifiera la prochaine fois, ça se passe ainsi dans les nations democratiques.

 

   Président !!! Le bon sens vous demande de partir, et de partir par la grande porte, en devenant le sauveur de la Guinée; mais ceci est impossible si les élections ne sont pas ouvertes à tous.


   
Ne cherchez pas non plus à différer les élections pour 2010; il vaut mieux consacrer le temps qui nous reste pour les reformes.

 

BON COURAGE.

Partager cet article
Repost0

commentaires