Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 22:30

     PRESIDENT, des indices très inquiétants s’accumulent pour qu’on se pose la question sur votre intention de tenir votre promesse pour décembre 2009, créant des doutes qui continuent de détériorer la confiance des guinéens; une confiance qui s’est imposée du fait que les guinéens croyaient que l’armée ne s’éternisera pas au pouvoir, et qu’elle ne tentera pas de le confisquer au vu du contexte international, et que même au autour de nous, nos voisins immédiats hormis l’exception Bissau Guinéenne, et la Côte d’Ivoire qui va aux élections cette année, sans que cela semble préoccuper autantla région, l’Union Africaine, et la communauté internationale QUE NOUS (GUINEE). TOUS LES CHEFS D'ETATS SONT ELUS, ET MÊME UNE FEMME AU LIBERIA QUI SORT D'UNE GUERRE.


  
  Les personnes qui vous conseillent de vous occuper de questions de développement, de services sociaux, d’électrification de Conakry…ne cherchent qu’à vous tromper, à vous retirer cette chance, si l’on peut dire ainsi, que les anciens régimes vous ont léguée, faire ce qu’ils n’ont pas pu faire :

     DONNER LA LIBERTE AUX GUINEENS, RESPECTER LEUR CHOIX, POUR METTRE EN PLACE UN ETAT DE DROIT, JUSTE ET RESPECTUEUX DE LA DIGNITE HUMAINE.

     Pourquoi intimider les leaders politiques (Cellou DALEIN)? Pourquoi l'empecher de tenir ses meetings alors que toutes les autorisations étaient demandées et acceptées par les autorités compétentes, et aller jusqu'à lui interdire de passer la nuit dans une ville du territoire Guinée (Kankan).

     Les guinéens veulent savoir ou nous allons ? Pourquoi votre ministre de l’information, dans un communiqué lu à la RTG se permet de réaffirmer votre volonté de respecter le chronogramme, alors que deux des étapes sont arrivées à échéance sans quelle soient encore mises en places ou achevées, et cela pour tout simplement répondre à la diplomatie française qui demande la tenue des promesses d’organiser des élections cette année; UNE POSITION  QUE LES GUINEENS PARTAGENT PRESIDENT!!!!!!.

    Et le refus des forces vives de participer au palais à une remise en question du calendrier, sans même que vous ne fournissiez des explications valables sur un éventuel report, est également partagé par les guinéens.

    Comme le dit les forces vives : "les rencontres publiques au palais du peuple ne sauraient être le lieu approprié pour un dialogue constructif autour de sujets graves qui engage l’avenir de ce pays... ".

     ILS ONT RAISON, LE SERIEUX LEUR DEMANDE D’AGIR AINSI.

                                                  

     Nous voulons aussi que vous preniez des mesures pour la protection, et pas d' harcèlement des leaders politiques, DE TOUS LES LEADERS POLITIQUES.  

    

     NOUS VOULONS NON SEULEMENT DES ELECTIONS CETTE ANNEE, MAIS

DES ELECTIONS LIBRES, OUVERTES A TOUS,  INCONTESTABLES DE TOUS…

 

BON COURAGE.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires