Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 22:20

Les banques rouvrent : les raisons multiples d'un débrayage !


Réouverture ce matin des banques, après concertation entre le premier ministre Jean Marie Doré et le syndicat et associations des institutions bancaires de Guinée, la Fesabag. Plusieurs facteurs non expliqués au grand public hier jeudi, étaient à l’origine d’un break dans les banques. Une situation qui a fâché plus d’un client. Tam-tam guinée revient sur les contours de cette fermeture brusque des institutions bancaires en Guinée.


Les institutions bancaires de Conakry, ont baissé les rideaux, les unes après les autres ce jeudi 11 février vers 11 heures. Pourquoi ? Les raisons seraient multiples. D’abord suite à l’attaque de deux fourgons convoyeurs d'argent des banques par des hommes armées lundi dernier à Conakry, les banquiers et leurs syndicats sont restés frustrés.

Le même jour, préoccupés par cette situation, un autre mouvement, vient s’ajouter au lot de galère. C’est bien un conflit entre un client de l’UIBG et sa banque qui prend des allures inquiétantes. Après les tractations, et la manœuvre judiciaire, le soi- disant client se présente avec des militaires pour dit -on, fermer les portes de la banque. Une altercation éclate aussitôt entre les militaires et le syndicat de la banque, dont quelques membres ont été embarqués pour une destination inconnue.

Une histoire de chèque falsifié à Ecobank

Egalement, une affaire de faux chèque de 400 .000 Dollars US à ECOBANK a été une autre raison des embrouilles dans nos banques.

L'histoire débute en 2003 entre le PDG de l'imprimerie de la CNTG, un certain Moriba Soumah et le groupe Futurelec de Mamadou Sylla. Le contentieux tourne autour d'un chèque de 400 000.00 usd que le sieur a demandé aux responsables de Futurelec de le mettre sur son compte hébergé au Crédit Suisse pour qu'il puisse retirer la valeur, 3 milliards gnf en Guinée.Le dit chèque n'aura pas été pris en compte par cette banque internationale pour cause de  falsification. Rejeté, il a été bloqué par l'institution en question.

Une version des faits que le DG de l'imprimerie de la CNTG ne peut avaler et demande, par la voie judiciaire, son chèque ou son remboursement par le groupe de Mamadou Sylla.

La justice qui s’est saisi du différend dossier de contentieux, là aussi, estime que le client doit être remboursé en toute légalité.

Du côté de Dixinn Bora, on raconte que le DG Moriba, fort du verdict rendu par le tribunal, en dépit de l'appel, est passé dans toutes les banques de la place pour bloquer les avoirs  financiers du groupe Futurelec. A l'ECOBANK, la société de Sylla comptait au moins 3 milliards de francs guinéens, l'équivalent des 400 000 usd. Alors Moriba demande à Ecobank de reverser ce montant en titre de remboursement de Futurelec sur son compte. Ce que rejette ladite banque. Début d'un procès aussi avec Ecobank.

Selon nos sources, après la première décision de la justice dans ce contentieux demandant à ECOBANK de rembourser le client, les mécontents se sont fait entendre notamment du coté de la banque. Et ont saisi la fédération des syndicats et association des banques de Guinée FESABAG pour venir au secours. Devant tant d’embrouilles et d’insécurité, le célèbre Ibrahima Fofana, secrétaire de cette fédération déclare à Tam -Tam Guinée que la décision de fermeture est sans appel, et ce jusqu'à nouvel ordre.

Le premier ministre débloque la situation

Pendant ce temps, le citoyen lambda de Conakry se trouve privé de service sans explication et sans avertissement. A la surprise générale, comme quoi, tout peut arriver dans ce pays. Il aurait fallu des concertations entre la fédération syndicales des banques en Guinée et le premier ministre Jean Marie Doré pour dénouer la situation. Quand nos banques ferment et nous inquiètent c'est du moins ce que l'on puisse dire. Toujours est-il que le contentieux entre le client et Ecobank est loin de voir son épilogue. Seule satisfaction, le monde des affaires renoue avec le quotidien les transactions bancaires. Les banques sont ouvertes !

Aboubacar M.Camara et Naby Chérif

Source: Tamtam-guinée


Vidéo
Partager cet article
Repost0

commentaires