Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 20:00

 NFDNFDNFD-copie-1
Pour avoir répondu à l’appel à une mobilisation pacifique du Forum des Forces Vives de Guinée, le 28 septembre 2009, des guinéennes et des guinéens ont été massacrés, violés et humiliés.

Depuis, le destin de notre Nation a été plus que jamais incertain voire même compromis du fait des incertitudes qui pesaient sur notre avenir commun. Le processus de transition était compromis, l’éventualité d’une guerre civile hantait les esprits, le pays isolé par la communauté internationale, la situation des finances publiques chaotique avec une administration publique quasi inexistante…

Le 06 janvier 2010, à travers une adresse à la Nation, les nouvelles autorités ont exprimé leur engagement à faire renaitre l’espoir d’une transition apaisée devant déboucher sur les premières élections libres, transparentes et crédibles en Guinée.

Tout en saluant le courage, l’esprit et le contenu de ce discours, NFD (Nouvelles Forces Démocratiques) reste vigilant quant à la traduction de ces intentions en actions politiques concrêtes. Aussi, le succès des actes annoncés dépendra en grande partie de la cohésion et de l’attitude responsable, lucide et patriotique de l’opposition guinéenne.

C’est pourquoi, dans l’intérêt supérieur de la Nation, NFD exhorte le Forum des Forces Vives à saisir l’opportunité qui lui est offerte afin de s’impliquer activement et positivement dans le processus de transition pour mieux l’influencer à l’effet d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel. Pour cela, le Forum des Forces Vives doit :

1-Avoir à l’esprit tous nos martyrs notamment ceux du 28 septembre 2009 au cours de chaque réflexion, chaque processus de prise de décision et de recherche de solutions et compromis;

2-S’organiser mieux pour garantir une meilleure efficacité d’action en fédérant l’ensemble des forces vives sans exclusive;

3-Eviter de faire perdurer le processus de planification et d’organisation de la transition pour sortir rapidement et efficacement notre pays de l’impasse politique actuelle;

4-Eviter d’être diverties et piégées par le pouvoir par l’offre d’un poste de Premier Ministre, comme dans le passé car l’enjeu de la réussite de notre transition politique ne se limite pas à la seule nomination d’un Premier Ministre issu de l’opposition.

Si hier toute la communauté africaine et internationale faisait la pression sur le CNDD face au destin de la Guinée, aujourd’hui le Forum des Forces Vives DOIT faire face à sa responsabilité historique vis-à-vis de la Nation. Et à ce niveau, nous n’avons pas droit à l’erreur !

Vive la Guinée unie, paisible, démocratique et prospère !

Conakry, le 08 janvier 2010
Bureau Exécutif National.

Partager cet article
Repost0

commentaires