Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 21:45

  
  Les intimidations commencent, aujourd'hui c'est avec MAMADOU MOUCTAR DIALLO, Président du parti Nouvelles Forces Démocratiques que le CNDD veut mesurer, peser la réaction qui sera celle des guinéens quand il mettra en application son plan d'arrestation au sein des forces vives, particulièrement ceux qui peuvent débarrasser la Guinée de ce spectacle.

  Dans la
déclaration produite, son parti réaffirme son engagement ferme et irrévocable à continuer le combat..., attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur ces incidents regrettables qui sont de nature à compromettre et fragiliser la quiétude sociale et le bon déroulement du processus de la transition, puis invite les autorités compétentes à prendre toutes les dispositions utiles afin de trouver les auteurs et les traduire en justice.

  Nous comprenons malgré cette intimidation son adhésion au respect de la loi.

  Mais le peuple, et ses forces vives doivent condamner ces pratiquent qui visent d'autres, ceux que le CNDD considère plus redoutables et qui peuvent prendre le pouvoir, pour son plan de déstabilisation des forces vives de la nation dans le but de confisquer le pouvoir.

  C'est le premier essai; ils ne s'arrêteront pas là, ils passeront par les rhétoriques habituelles "CEUX QUI L'ONT endommagé, QUI DETOURNENT..., et ce plan a commencé par la poursuite d'anciens ministres pour des faits commis dans le cadre de leur fonction, et dont seule la haute cour de justice peut être compétente pour des poursuite, mais sans assemblée nationale, comment peut on les poursuivre dans la légalité ? On répète partout des voleurs, des voleurs,
mais où sont les preuves, c'est de la manipulation sinon qu'ils le prouvent, et cessent de dire partout? PILLEURS, PILLEURS, PROUVEZ LE, PROUVEZ LE...

  Si ce n'est pas de la manipulation, pourquoi les audits ne doivent s'orienter que vers les candidats potentiels aux élections présidentielles ?

  Où le Président Dadis lui même a trouvé les fonds qui lui ont permis de se construire les villas dont il est propriétaire dans la banlieue de Conakry ? A l'intendance ? Quel était son salaire pour qu'il puisse sous peu de temps construire ces villas ?

   Admettons qu'ils soient des voleurs, comme ils aiment clamer partout, MAIS DE QUI SE MOQUENT ON ? BON DIEU, CERTAINS N'ONT MÊME JAMAIS OCCUPE DE FONCTIONS DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT DANS CE PAYS.

   ON PEUT CITER ALPHA CONDE, JEAN MARIE DORE, ET MÊME BAH OUSMANE QUI N'ONT ETE QUE DES OPPOSANTS AU SEIN DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE, ET A RATOMA POUR LE DERNIER.

  ALORS COMMENT PEUT ON ACCUSER LES FORCES VIVES DE VOLEURS, ALORS QUE LES DERNIERS N'ONT ETE QUE DES OPPOSANTS AU GENERAL CONTE.

  Sans preuves sur les uns, ils les accusent de PILLEURS.

  Donc Président!!! l'exemple des jeunes sur l'axe de Prince, SE GENERALISERA DANS TOUT LE PAYS SI LE CNDD PERSISTE A VOULOIR CONFISQUER LE POUVOIR A VOTRE PROFIT.

  C'EST LE DEBUT PRESIDENT, C'EST LE DEBUT, ET DONC TOUTE ARRESTATION D'UN MEMBRE DES FORCES VIVES  FERA DESCENDRE LA JEUNESSE POUR NE PAS DEMANDER CETTE FOIS LE RESPECT  DE VOS ENGAGEMENTS MAIS VOTRE DEPART PURE ET SIMPLE.

  ESSAYEZ, VOUS ALLEZ COMPRENDRE LA REACTION DE LA JEUNESSE GUINEENE.

VIVE LA LIBERTE
VIVE LA DEMOCRATIE
VIVE L'UNITE NATIONALE
VIVE LA JUSTICE
VIVE LA GUINEE.


Partager cet article
Repost0

commentaires