Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 21:20

QQQQQQQQQQ.jpg
Question
:
(Comment réagissez-vous aux propos du ministre guinéen des Affaires étrangères dénonçant ''l'immixtion inacceptable'' de Bernard Kouchner ? Quelle est par ailleurs votre réaction aux propos de Sekouba Konaté estimant que ''le pays devait choisir son avenir par le biais d'élections libres et démocratiques" ?)


Réponse
:
Je comprends qu'il puisse être commode, pour certains, d'attaquer le ministre des Affaires étrangères et européennes, mais vous conviendrez avec moi de la gravité de ce qui s'est passé en Guinée.


Le Conseil de sécurité des Nations unies a discuté hier à New York de la situation dans ce pays, en recevant le rapport de la commission d'enquête internationale. Ce rapport est accablant. Les auteurs de ces crimes doivent être conduits devant la justice. L'impunité n'est pas une option. Le rapport de la commission d'enquête internationale est connu : il est clair sur les faits, il est accablant pour les auteurs du massacre du 28 septembre au stade de Conakry, il établit les responsabilités de chacun pour les atrocités commises.


L'Union européenne a durci avant-hier ses sanctions à l'encontre de la junte guinéenne, il en est allé de même hier des Etats-Unis. L'Union africaine enfin est sur la même ligne.

Ce ne sont donc pas des attaques ad hominem qui pourront détourner l'attention de la communauté internationale. En Guinée, nos attentes et objectifs sont les mêmes que ceux de la CEDEAO, de l'Union africaine, de l'Union européenne ainsi que des Nations unies :

- une transition pacifique et démocratique ;

- la tenue rapide d'élections libres et démocratiques ;

- l'identification et la présentation devant la justice des coupables du massacre du 28 septembre dernier.

S'agissant de votre deuxième question, nous avons pris bonne note des propos de M. Konaté, que nous jugeons encourageants. Ces prises de position vont dans le bon sens.

Partager cet article
Repost0

commentaires