Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 11:18

imagesac.jpg

 

Aujourd'hui en Guinée CONAKRY/L’état de santé du Président du RPG n’est pas au beau fixe. Il a connu une détérioration très inquiétante ces dernières heures à telle enseigne qu’il a nécessité une évacuation d’urgence pour des soins intensifs dans un avion médicalisé.

Le leader du RPG est donc très souffrant et aura besoin des soins intensifs dans une structure sanitaire hautement spécialisée pour lui permettre d’accroître les probabilités d’un prompt rétablissement dans des délais les plus brefs. Car son état de santé s’est gravement empiré ces dernières heures contrairement aux fois précédentes.

Déjà septuagénaire, il aurait piqué une première crise plus ou moins grave durant la campagne électorale. Une deuxième aurait suivi deux jours avant la proclamation des résultats électoraux. Grâce à des soins d’urgence engagée par des médecins de la place, le prof Alpha Condé a connu une amélioration sanitaire.

Mais cette fois-ci, la santé du Prof Alpha Condé nécessite des soins plus poussés avec des médecins plus compétents. D’où la nécessité de cette évacuation sanitaire d’urgence qui suscite plusieurs inquiétudes en ce qui concerne les jours de l’opposant historique.

Un candidat qui aurait manifesté un goût effréné pour le pouvoir en s’engageant dans une campagne contre l’avis de ses médecins. En effet, compte tenu de son âge très avancé et de la dégradation de l’état des routes en Guinée, les médecins lui auraient déconseillé toute candidature et cette dure campagne. Alpha Condé n'a donc pas voulu écouter les sages conseils de ses médecins.

Un candidat qui n'aurait même pas subi la visite médicale préalable à toute candidature. Il aurait simplement présenter un dossier médical émanant des médecins de Paris et qui aurait été validé.

Aujourd’hui, Alpha Condé, eu égard au poids de l'âge, subit de plein fouet les conséquences de son acharnement pour le pouvoir et l’épuisement enduré durant cette longue campagne. Mettant ainsi délibérément sa vie en danger au point où ses jours seraient comptés.

Depuis hier 14 juillet 2010, Alpha Condé a été donc évacué d’urgence en France pour des soins intensifs. Faisant ainsi craindre un report conformément à la loi électorale qui prévoit une telle éventualité lorsqu'un candidat perdrait la vie entre les deux tours.

Au regard des contestations en ce qui concerne son accession au second tour des présidentielles et de son état de santé qui se dégrade de jour en jour, Alpha présenterait les signes d’un candidat moribond que l’on voudrait imposer aux guinéens.


Boubacar Diakité
Source: www.guineetribune.info

Partager cet article

Repost0

commentaires