Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 20:25

tn

Dans une précédente contribution, j’ai donné les raisons qui m’ont fait choisir et appelé à voter pour le candidat Cellou Dalein Diallo pour le premier tour de ces premières élections libres de la Guinée. Pour le second tour qui se profile, mes raisons se trouvent confortées par plusieurs éléments.

Apres avoir suivi et observé le déroulement du vote de ce premier tour au niveau national, avec ce qui s’en est suivi pour les alliances, et surtout comment elles se sont déroulées dans les différents états majors politique ; mon choix se trouve réconforté et ceci par plusieurs raisons. En effet l’alliance formée autour de El-Hadj Cellou Dalein et dénommée «Cellou Dalein Président» par sa composition, la qualité et la représentativité de ses membres au niveau national, il ne fait aucun doute que c’est l’équipe idéale qu’il nous faut pour entamer enfin le redressement de la Guinée, meurtrie et sinistrée depuis des décennies. Je donne mes rasions :

Sidya Touré, il a été le premier à avoir signé une alliance avec El-Hadj Cellou Dalein pour une cogestion du pouvoir et surtout une addition de complémentarités et de compétences dont la Guinée a grandement besoin. Il ne faudra pas oublier les valeureux cadres de l’UFR piliers important du pays. La participation de tous pour l’édification d’une nouvelle Guinée ne peut qu’être souhaitée et encouragée. Les guinéens sont encore marqués par le passage de Monsieur Touré aux affaires et s’en souviennent encore. De plus, Sidya Touré est un fin technocrate expérimenté et disposant de solides appuis au niveau de la communauté internationale, éléments non négligeable pour la Guinée d’aujourd’hui et de demain.

Abbé Sylla, nouvellement entré sur la scène politique guinéenne certes, Monsieur Sylla ingénieur de formation dispose de solides  appuis au Etats-Unis et il est animé par la noble volonté de revenir pour servir son pays. Ses compétences et son carnet d’adresse seront un atout non négligeable pour la Guinée. Abbé Sylla à un important rôle à jouer et il sera un élément important du dispositif de la gestion du futur pourvoir exécutif guinéen avec son parti le NGR.

Fodé Mohamed Soumah, issu de la jeune génération de guinéen de la diaspora et ayant acquis une expérience au niveau international. Monsieur Soumah est un financier ayant vécu au Sénégal et en France et disposant de solides relations en Europe et à Paris. La diaspora guinéenne ainsi associée à la gestion du pays pour que chacun puisse apporter sa pierre dans l’édification d’une Guinée nouvelle.

Moussa Solano, ancien ministre et membre fondateur du PUP, fin connaisseur du pays profond pour avoir administré et géré la haute administration guinéenne, sera aussi un élément important du diapositif de la coalition « El Hadj Cellou Dalein président »

Enfin, cet attelage certes réduit, l’Alliance compte aussi d’autres partis, d’organisations socio-professionnelles, la société civile et des personnes ressources diverses indispensables au bon fonctionnement du pays, sachant qu’il faudra faire appel et associer tous et toutes les bonnes volontés dont la Guinée aura forcément besoin assez immédiatement. Cette coalition qui n’est pas une addition faramineuse du nombre de partis, mais composée de membres dont la qualité et la représentativité ne fait aucun doute. De plus, ce ne sont pas des adhésions opportunistes et alimentaires, mais une coalition dont le but sera axé principalement pour l’édification d’une nouvelle Guinée.

Enfin, cette coalition de technocrates, de financiers, d’ingénieurs, d’administrateurs civils venus d’horizons divers sera chapeautée par un homme, El Hadj Cellou Dalein Diallo dont une majorité de guinéens s’accorde à témoigner de son amour et de sa connaissance profond de la Guinée et pour l’avoir servi plus de 30 ans de sa vie. Cette coalition gouvernementale qui, évidemment sera surveillé à la loupe, n’aura pas droit à un échec, pour la simple raison que jusqu'à présent en Guinée, a été privilégié l’incompétence, la gabegie, le clientélisme, l’impunité, et les manipulations entre les guinéens. N’avons-nous pas le droit de choisir autre chose ?

Les guinéens doivent rester vigilants, rester maitre d’eux-mêmes et de leur destin pour démontrer à la face du monde que l’on peut choisir les hommes et les femmes qu’il nous faut. Parce que la Guinée mérite mieux, tout simplement.

                                                                                                      Thierno Rampnoux Diallo,

                                                                                                       Président de Horizon Afrik

                                                                                                       Paris, France – Email : thierno@paris.com

Partager cet article

Repost0

commentaires