Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 16:42

Enregistrement20091022_204150_20091022_205040.jpg

Chers compatriotes

 

Le démarrage effectif de la campagne électorale m’offre l’heureuse opportunité de vous adresser mon premier message qui est celui de la paix, de l’unité et de la concorde sociale dans le but de créer les conditions d’une élection libre, transparente et apaisée.

Le 27 juin 2010 nous offre une réelle opportunité de changer radicalement notre sort et d’inscrire la Guinée dans le cercle des pays répondant aux normes et standards de la gouvernance mondiale.

Chacun d’entre nous aura, enfin, la possibilité de choisir librement celui ou celle qui va présider aux destinées de notre pays pour les 5 ans à venir.

 

Chers compatriotes

 
Oui, j’ai pleinement conscience de vos attentes et exigences, des résultats concrets et le plus vite possible. Je prends l’engagement ferme que mon Gouvernement sera constamment à l’écoute du peuple de Guinée afin d’intégrer ses préoccupations dans l’élaboration et la conduite des politiques publiques. Par le passé, j’ai eu à participer au plus haut sommet, à la gestion des affaires de notre pays. A tous les postes que j’ai occupés, j’ai fait ce que je pouvais raisonnablement faire, dans les limites des pouvoirs et des moyens qui m’avaient été attribués.

Aujourd’hui, mes collaborateurs et les bénéficiaires directs de mes nombreuses réalisations sont certainement mieux placés pour juger objectivement mes capacités à relever les défis de développement qui attendent le futur dirigeant de notre pays.

Mobiliser des ressources importantes dans un contexte difficile et laisser des traces palpables telles que les ponts de la Fatala, de Forécariah, de Yirikiri et de Djélibakoro sur le Niger, les routes Kankan-kourémalé-Siguiri, Dubréka-Boffa, Sérédou-N’Zérékoré-Lola pour ne citer que ceux-là constituent des gages sûrs.

Au regard de la situation actuelle de notre pays et de la vision que nous avons, je propose que nous travaillions ensemble pour faire de la Guinée un pays émergent.

Nous partageons une vision qui est celle d’une Guinée unie et prospère. Une Guinée pour tous les guinéens, où chacun peut faire valoir ses talents et tirer profit de ses atouts pour assurer son bonheur, dans le respect des règles que nous nous sommes librement et démocratiquement fixées.

 

Une Guinée où le rôle de l’Etat est d’accompagner l’individu et non de se substituer à lui dans sa quête du bonheur. Une Guinée dont les richesses naturelles et humaines sont au service du bonheur de ses filles et fils et de la nation toute entière.

 

Une Guinée où nos différentes communautés culturelles et religieuses vivent en paix et en harmonie, dans le respect de leurs identités et de leurs diversités.

 

Aider chacun à s’enrichir et inciter chacun à utiliser sa richesse pour améliorer ses conditions de vie et enrichir les autres, le tout dans le strict respect de nos valeurs partagées, tel est le chemin que nous voulons emprunter pour arriver au bonheur de chacun et de tous.

 

Au regard de la situation actuelle de notre pays et de la vision que nous avons de son devenir, je propose que nous travaillions ensemble, les cinq prochaines années, pour :

1)- La consolidation des acquis démocratiques, le renforcement de l’Etat de Droit, la promotion de la Bonne Gouvernance, la défense et la protection des citoyens et de leurs biens à travers une nouvelle administration de développement au service des administrés et une justice indépendante tournée vers ses citoyens.

2)- Le développement d’un système éducatif d’excellence capable de relever les défis de la compétition au niveau national et international, en formant des cadres et ouvriers de très haut niveau, dans une logique d’adaptation de la formation aux exigences du marché de l’emploi.
3)- La réalisation d’infrastructures de base dans les secteurs de l’eau, de l’énergie, des travaux publics et des télécommunications qui constitueront les bases de notre développement durable centré sur l’industrialisation en vue de faire de la Guinée une nation émergente.4)- La promotion de la sécurité et l’indépendance alimentaire à travers une meilleure maitrise de l’eau et des itinéraires techniques, la diversification agricole, l’appui à la professionnalisation du monde paysan, le conseil agricole, la recherche, la conservation et la transformation des produits, le désenclavement et la sécurisation foncière.
5)- L’accélération de la politique de décentralisation et du développement local par le renforcement des pouvoirs et des moyens d’action des communautés et des collectivités locales. Il s’agira de mettre en œuvre un mécanisme efficace, cohérent et souple de transfert accru des pouvoirs d’ordres politique, administratif et financier en vue de favoriser l’habilitation des collectivités locales.

6)- La promotion de l’émergence d’une nouvelle race de jeunes et femmes entrepreneurs en facilitant la mise en place des supports techniques et financiers visant l’appui à la création, la consolidation et l’expansion d’entreprises économiques rentables en vue d’offrir des produits et services à moindre coût aux communautés.

Chers compatriotes

Notre pays traverse une étape cruciale de son histoire politique. Je mesure à sa juste portée les frustrations profondes et les blessures qui ont pesé sur le peuple de Guinée. Je m’incline pieusement devant la mémoire des braves filles et fils du pays qui ont perdu leur vie tout au long de la lutte pour l’instauration de la démocratie en Guinée.

Ils constituent des héros et des icônes qui vont servir à allumer la flamme de la renaissance d’une nouvelle Guinée Uni et Prospère. J’exhorte tout un chacun à cultiver le dialogue, l’amour de son prochain ainsi qu’à prêcher le pardon, la réconciliation et la paix.

 

Le 27 Juin 2010 ouvre des perspectives importantes pour notre pays. Nous devons saisir cette opportunité en vue d’asseoir une démocratie effective et une paix durable. Nous devons résolument tourner notre pays vers le renouveau et œuvrer en faveur de la mise en place d’institutions républicaines solides dirigées par des cadres soucieux d’offrir des services de qualité répondant aux attentes des citoyens.

La Guinée sera ce que les guinéennes et guinéens voudront qu’elle soit. Ma mission essentielle sera de hisser la Guinée dans le concert des grandes nations modernes et faire de notre pays une référence en matière de respect des droits de l’homme, de la démocratie et de la bonne gouvernance.

 

Assurer le bien être de tous les fils et filles du pays sans aucune discrimination a été toujours ma préoccupation.

Mes chers compatriotes de l’intérieur et de l’extérieur, jetons ensemble les bases de la construction d’une Guinée Unie et Prospère en m’accordant massivement votre confiance et votre vote le 27 Juin 2010.

 

Vive la République

Je vous remercie.

Cellou Dalein Diallo

Président de l’UFDG.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires