Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 11:32

guinee.jpg

Encore une nouvelle bêtise qui vient entraver le processus électoral en guinée. Depuis quelques jours nous avons constaté que la soit disant élection de Lounseny  CAMARA à la tête de la CENI a fait coulé beaucoup d’encre et de salives. Suite à cela, tous les esprits fertiles et personnes animées de bon sens se demandent à quand la fin de cet imbroglio au sein de la CENI qui vient une fois encore tacher l’œuvre qu’est entrain de réaliser le peuple de guinée. Un peuple qui s’est battu pour qu’en fin il y ait pour une bonne fois des institutions républicaines crédibles, respectables reflétant sa volonté.

A quand la fin de la recréation ? Depuis l’avènement de la démocratie en Afrique, c’est la première fois qu’on assiste à un tel écart entre l’organisation du 1er et second tour présidentiel. Plus de trois mois d’intervalle ; non ! C’est vraiment trop.

Cela fait aujourd’hui de la Guinée la championne  dans le domaine des mauvais exemples en matière d’organisation d’élection présidentielle,  s’il vous plait. Encore la Guinée. Et c’est toujours les médiocres qui sont devant les faits. On sait par  expérience que vous n’avez pas pitiés du peuple mais ayez honte un jour. Arrêtez de ternir l’image de notre beau pays. Sachez pour  une bonne fois qu’on ne peut plus parachuter un président dans un palais. Celui que le peuple n’a pas élu ne sera jamais président en Guinée ; alors les mascarades qui se préparent et qui n’ont jamais abouties d’ailleurs depuis la fin du 1er tour seront toujours vaines.

Ainsi faut-il rappeler que le Mouvement de la Jeunesse Guinéenne pour la Protection des Institutions Républicaines (MJGPIR) s’est fixé pour objectif de défendre et de protéger les Institutions qui verront le jour le lendemain de la proclamation officielle des résultats ; mais il y a lieu de dire qu’il ne s’agit pas de n’importe lesquelles ; c’est plutôt les Institutions qui reflètent la volonté du peuple que nous défendrons avec courage,  détermination et abnégation.

  C’est pourquoi,  le MJGPIR condamne ces attitudes avec vigueur et fermeté ;  nous n’accepterons jamais qu’on dicte au peuple ce qu’il ne veut pas ; et cela s’il le faut on le payera au prix de notre vie. Nous avons décidé de participer à écrire une nouvelle page de l’histoire de notre pays,  nous irons jusqu’au bout. Il n’est pas question de rebrousser chemin et advienne que pourra.

Alors le MJGPIR propose deux solutions :

1 ère : nous demandons à ce qu’il y ait comme Président de la CENI une personne de consensus à savoir un religieux connu pour sa foi et sa probité morale,  à coté de qui on mettra deux  Vice-présidents issus des deux partis en compétition.

2 ème : un émissaire de la Communauté Internationale pour chapoter la CENI,  à qui donc reviendra de valider les PV et  proclamer les résultats ; assister toujours des deux représentants  des partis en compétition.

Pour une fois encore nous demandons au Président de la Transition le Général  Sekouba KONATE de prendre ses responsabilités, d’agir avec lucidité, de ne jamais tomber dans le pièges des mauvais conseillés qui ne veulent pas qu’il entre dans l’histoire par la grande porte ; l’avenir du pays et des futurs générations en dépendent.

VIVE LA JEUNESSE GUINEENNE !

VIVE LA REPUBLIQUE DE GUINEE !

Ousmane BAH. Président du MJGPIR.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Flomac 27/09/2010 12:39



Franchement cette déclaration est nulle et non sens quel association fictive encore.Hèèèè la guinée c'est dommage seulement que des profitares.Que Dieu sauve la GUINEE