Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 17:41

 

Conseil-de-Securite-ONU-1-11.jpg  

Les membres du Conseil de sécurité ont entendu un exposé du Sous-secrétaire général aux affaires politiques, Tayé-Brook Zerihoun sur la situation en Guinée.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur profonde préoccupation devant les affrontements qui ont eu lieu les 11 et 12 Septembre en Guinée, dans laquelle une personne est décédée et au moins 50 autres ont été blessées.

Les membres du Conseil de sécurité ont regretté le report du second tour de l'élection présidentielle, et ont exhorté la Commission électorale nationale indépendante pour fixer une nouvelle date, d'organiser le plus tôt possible le second tour. Les membres du Conseil de sécurité ont souligné l'importance d'assurer un processus électoral pacifique, libre et équitable en Guinée; le seul moyen de rétablir l'ordre constitutionnel et démocratique.

 

Ils ont exhorté toutes les parties prenantes à maintenir l'indépendance de la Commission électorale nationale indépendante et à soutenir ses efforts en vue de l'organisation d'élections transparentes et pacifiques.

Les membres du Conseil de sécurité appellent les autorités guinéennes et les candidats au second tour de l'élection présidentielle, à répondre à leurs propres engagements et obligations, y compris le "Protocole d'Accord de Ouagadougou pour une élection apaisée »
signé le 3 Septembre 2010, sous l'égide du facilitateur, le Président Blaise Compaoré du Burkina Faso.

Les membres du Conseil de sécurité ont appelé les autorités guinéennes à prendre toutes les mesures appropriées pour promouvoir un environnement calme et paisible des élections. Ils ont exhorté les partisans des deux candidats à la présidence de s'abstenir de toute provocation, d'incitation à la haine ou recours à la violence.

Dans ce contexte, les membres du Conseil de sécurité ont félicité le président intérimaire, Sekouba Konaté pour sa déclaration générale sur la stricte neutralité de l'armée dans le processus électoral.

Les membres du Conseil de sécurité continueront à suivre de près la situation sur le terrain en Guinée.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires