Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 17:02


calb6641calb6616logo_forces_vives_jpg_jpg.jpeg
C’est  avec  un sentiment d’incompréhension et d’amertume que nous avons pris connaissance des noms des deux  personnes désignées  pour représenter la communauté guinéenne de France dans le CNT. Notre totale désapprobation  concerne  non seulement le fond, mais aussi   la forme  utilisée  pour aboutir à cette désignation.


Sur la forme, nous ne comprenons pas  ce qui a motivé la mise à l’écart du forum des forces vives  section France  du processus de désignation de  nos représentants,  alors que  cette  structure regroupe  la grande majorité des organisations représentatives  des Guinéens de France. Toutes les luttes menées en France l’ont été à l’initiative et à l’intérieur  du forum des forces vives section France, en étroite collaboration avec  les forces  vives  de Guinée.  La logique et le bon sens voudraient que  les  forces vives  section France soient associées à la désignation des représentants des Guinéens de France dans le CNT.


Quant au fond, l’incompréhension est encore plus profonde ! Les deux personnes   désignées pour représenter les Guinéens de France  à savoir  M. Samoura Djély Karifa et M. Kpogomou Dominique sont totalement inconnues  de  la communauté  guinéenne de France. Aucun membre du forum  des forces vives ne les connaît même de nom. Ces personnes n’ont jamais été vues sur les lieux de nos différentes et nombreuses manifestations, ni sur le terrain médiatique  dans  notre  combat contre la dictature en Guinée.


Il résulte de certains témoignages  en cours de vérification que M. Kpogomou Dominique résiderait aux Etats-Unis et  que M. Samoura Djély Karifa résiderait en Suisse.

Faire représenter les Guinéens de France par des Guinéens établis  dans d’autres pays, témoigne du mépris  avec lequel  les auteurs de ce choix  traitent les Guinéens de France.

Les  questions  qui préoccupent  le forum  des forces vives sont les  suivantes :

1°) Qui a désigné  ces deux personnes et sur quel critère ?


2°) Pourquoi  exclure  les forces vives de France du processus de désignation  alors  que les forces vives de  Guinée  et toutes  les  autres organisations représentatives  d’une fraction de la population  guinéenne  ont eu  le privilège de  désigner  leurs représentants ?

Par ce communiqué, nous attirons l’attention des autorités guinéennes, des forces  vives de Guinée et de la présidente du CNT,  que  les forces vives section France et tous ceux qui  fondent leurs  confiances  et leurs  soutiens  sur  cette structure  ne se reconnaissent pas dans  ce choix  aussi  obscur  que suspect.


Nous demandons que les droits des Guinéens de l’extérieur soient reconnus  et respectés de la même manière que ceux  de l’intérieur,  en nous reconnaissant une compétence  territoriale dans la désignation des hommes et des femmes  qui nous représenteront  dans le CNT.

Nous demandons  également et avec insistance à la présidente du CNT de prendre toutes  les dispositions  de nature  à  nous permettre de désigner nos représentants  conformément  à nos  critères  à savoir : la compétence, le combat mené contre la dictature  en Guinée et  l’intégrité morale des candidats.

 

Vive l’unité nationale, vive la République de Guinée

 

Le forum des forces vives section France

Partager cet article

Repost0

commentaires