Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Violences politiques -GUINEE-

6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 23:17

GFYUGUGYU.jpg

Oh peuple de Guinée; Alpha Condé est là; il est là pour reprendre la Guinée, là ou Sékou Touré l’a laissée; les commerçants, avec à leur tête petit Touré, ont été après les enseignants, les premiers que Sékou désigna comme anti révolutionnaires; Alpha Condé, lui commence par les commerçants, suivra-t-il le chemin de son père spirituel ? On verra. Mais dire que  "les commerçants, sont des gens qui détiennent le monopôle économique; et qui rendent la vie très chères", pour la première interview parait très inquiétant; surtout pour un pays où, il le dit lui-même, tout est à refaire; l'économie, la santé, le tissu social, qu'il a fragilisé davantage par sa campagne agressive, teintée de connotation ethnique, et ne reculant devant aucune action, ni éviter de prononcer des mots, à partir du moment; où ces actions et mots  peuvent favoriser la discorde; lui permettant d'engranger des points, et allant jusqu'à simuler un empoisonnement à quelques heures du second tour; en pointant l'alliance Cellou Dalein Diallo, comme responsable de cet empoisonnement, et la suite; vous la connaissez.

 

 De toute évidence, Alpha Condé continue les menaces sur les hommes d'affaires pour éviter d'affronter en face ses démons actuels; son mentor d'hier, le général Sékouba Konaté et son directeur de campagne de l’ombre, notre mythique sage Jean Marie Doré, veulent une large part du gâteau, un puissant ministère d'Etat pour le général, celui de la défense qu'il occupera; et dont dépendra celui de l'intérieur et des renseignements; il revendique aussi le maintien de toutes les nominations sous sa présidence par intérim…; et le sage Jean Marie Doré, l’exception de «la vieillesse apporte la sagesse»; demande lui aussi des postes, pour lui et ses hommes de circonstances.

 

 D'après notre information, Alpha Condé ne sait plus où donner de la tête; les militaires veulent dès l'ouverture du bal, montrer à Alpha Condé, qu'ils lui ont permis de réaliser son rêve, "être président guinéen un jour";  et c'est fait; alors pour la suite, ils n'entendent pas laisser le butin s'échapper au profit exclusif de notre légendaire professeur; que Bernard Kouchner, l'OIF, avec la complicité de Blaise Comparé ont fini par imposer à la Guinée.

 

Ce matin sur RFI, son agence de communication, Alpha Condé commence d'abord par balayer d'un revers de la main, l'accord sur un gouvernement d'union nationale signé entre l'arc-en-ciel et l'Alliance Cellou Dalein Président, qui lui a été rappelé par la journaliste, pour tourner la page de la tension; et aussitôt Alpha Condé répond "c'est pas une alliance de partis, ça veut dire toutes les composantes de la nation, et pas de partis"; comme si un parti autre que son alliance demandait à participer.

 

En réalité Alpha Condé cherche à provoquer une réaction de l'alliance Cellou Dalein Diallo, afin de pouvoir rassembler, les militaires, enfin Sékouba et ses bérets rouges; les durs du RPG, le véritable parti allié, le PEDN; puis les parasites de dernières minutes, Bah Ousmane, Lousény Fall; Saran Daraba…, qui s'invitent tous, à toutes les tables et toujours celle du moment; et en fin le clan constitué par Jean Marie Doré, exigeant lui aussi, qu'Aboubacar Sylla, ministre de l'information; Nawa Damey, MATAP, et Aboubacar Fofana, ministre des affaires étrangères soient récompensés; Papa Koly Kourouma malgré la méfiance attend avec Bourema Condé qu'Alpha Condé n'oublie pas leurs efforts.

 

Sinon, à quoi sert l'état d'urgence si l'Alliance Cellou Dalein Diallo Président a accepté l'arrêt de la cour suprême, malgré que  les résultats lui sont favorables, si les le oode électoral, et la constitution étaient scrupuleusement respectés, et que le prétexte de cet état d'urgence, selon ses auteurs, reposait sur la crainte d'affrontements après la verdict de la cour suprême ? Pourquoi ne pas lever l'état d'urgence maintenant, l'alléger pourquoi ? Ils veulent dans les jours qui suivent, que notre vénérable, sacré N’Körö Alpha soit celui qui libère le peuple de cet état d’urgence; preuve que cet un homme de paix; est venu pour nous libérer. Les militaires nous imposent de restreindre nos libertés, enfin, Jean Marie Doré; mais lui, de part sa miséricorde, il nous délivre; mais après la neutralisation, l'arrestation et la mise en place des surveillances de tous ceux sont rentrés en contact avec le pasteur Michel Loua.  

Partager cet article
Repost0

commentaires

falilou 07/12/2010 16:07



c'est de la merde; toutes ces conneris on s en moque de vos commentaires de merdes; nous on est dans l evenir; vous pouvez racontez vos salades; mais tout le monde entier  ONU AU CEDEAO tout
le monde es d'accord que ça s'est bien passé; même Celou a reconnu; alors vos salades de divisions c'est de la merde ,analyses de merdes; soyez bons perdants



Hamana 07/12/2010 12:17



Nous donnons la verite au president car ces soidisants operateurs economiques ne font rendre la vie chere au peuple de guinee, il est mieu de prendre ses dispositions contre les ennemis de la
guinee. si vous vouler qualifier ou modifier de tout ce que vous vouler en trans formant l'idee du discour. Vous avez  etes aussi la cause de l'echec de sekou toure cette foici la guinee
bougera et elle se developera doc arreter les intox sa ne passera pas jamaisssssssssssss.                              
                                                       
                                      q